Nîmes

NÎMES Nouvelle édition « Biennale Image et Patrimoine » du 29 novembre 2013 au 31 janvier 2014 !

biennale

 

Après le succès de la première Biennale Image et Patrimoine BIP#2011 Espace Public, l’événement est de retour à Nîmes pour une nouvelle édition : BIP#2013 la Ville générique.

Rendez-vous donc à Nîmes, du vendredi 29 novembre 2013 au vendredi 31 janvier 2014.

« La ville contemporaine est-elle - comme l'aéroport contemporain - « toujours pareille »?

Cette convergence, peut-on la théoriser ? Et dans l'affirmative, vers quelle configuration tendrait-elle? Celle-ci n'est possible qu'à condition d'évacuer la notion d'identité, ce qui est généralement perçu comme une perte. Étant donné l'ampleur de ce phénomène, il a forcément une signification. Quels sont les inconvénients de l'identité et, à l'inverse, tes avantages de l'impersonnalité ? Et si cette homogénéisation apparemment fortuite (et habituellement déplorée) venait d'une intention, de l'abandon délibéré de la différence au profit de la similarité? Peut-être assistons-nous à un mouvement de libération mondial: « À bas le singulier Et que reste-t-il, une fois éliminée l'identité? Le générique ? »

Il y a des milliers d’années, lorsque des êtres humains construisent la première agglomération urbaine en Asie mineure, se doutent-ils qu’à des milliers de kilomètres, sous d’autres cieux, d’autres êtres humains accomplissent probablement et quasiment au même moment le même acte ? Avaient-ils les mêmes préoccupations sans savoir ce que les uns et les autres fabriquaient ? Utilisaient-ils de la pierre ou du bois pour construire leur demeure ? De quels réseaux de communication usaient-ils ? La structure urbaine collective empruntait-elle les mêmes logiques d’organisation ?

A la différence d’aujourd’hui où les architectes et les urbanistes travaillent à construire la ville d’aujourd’hui et de demain sans se poser particulièrement la question de l’appartenance territoriale - et à peine celle du contexte – l’habitant des villes devient peu à peu l’habitant universel, contraint aux mêmes problématiques dans n’importe quelle ville qu’il soit sur terre.

La Biennale Images et Patrimoine s’attache à chacune de ses éditions à disséquer ce qu’est la ville, à travers sa contemporanéité et son histoire.

Cette édition de la BIP se plaira à rendre visible ce que l’on peut entendre dans l’idée de « ville générique ».

Pur concept polémique élaboré par Rem Koolhaas, ou réalité à l’œuvre ? La ville générique est-elle cette ville dans laquelle nous vivons déjà… ou dans laquelle nous vivrons demain ? Qu’est devenu la ville que nous avons connue, s’est-elle effacée au profit d’une autre ?

Si nous peuplons la ville générique, sommes nous aussi des êtres humains génériques ? Et que faire alors de l’identité locale ? Doit-on chercher à la conserver ou au contraire veiller à la faire disparaître ?

« L'identité est comme un piège où des souris toujours plus nombreuses doivent se partager le même appât - encore qu'à y regarder de près, on pourrait bien s'apercevoir qu'il est vide depuis des siècles. Plus forte est l'identité, plus elle emprisonne, plus elle résiste à l'expansion, à l'interprétation, au renouveau, à la contradiction. Elle ressemble à un phare: fixé, surdéterminé, it ne peut ni changer d'emplacement ni modifier le signal qu’il émet sans risquer de déstabiliser la navigation. (Paris ne peut devenir que plus parisien - d'ores et déjà, il est en passe de devenir un hyper-Paris, raffiné jusqu'à la caricature. Il y a des exceptions: Londres - dont la seule identité est de ne pas avoir d'identité clairement définie est de moins en moins Londres, plus ouvert et moins statique.) »

www.objectifgard.com vous propose de découvrir le programme complet :

Exposition collective GENERIC CITY extraite des collections du CNAP

avec Dominique Auerbacher, Sergio Belinchon, Marie-Noëlle Boutin, Alain Bublex, Bernard Joisten, Valérie Jouve et Massimo Vitali

Mur Foster, Musée d’Art Contemporain Le Carré d’Art 30000 Nîmes

du 18 novembre au 15 décembre 2013

 

Lahcène ABIB PUB DANS LA CITE

Médiathèque, Musée d’Art Contemporain Le Carré d’Art 30000 Nîmes

du 29 novembre au 15 janvier 2014

Laurent GUENEAU FERIAS GENERIQUES

du 29 novembre au 31 janvier 2014 La Coletilla 2, rue Ruffi 30000 Nîmes

Inauguration le vendredi 29 novembre 2013 à 19h

 

Josephin BÖTTGER DYNAMO LINES (installation vidéo et son)

Sergej TOLKSDORF

Performance le vendredi 29 novembre 2013 à 20h La Coletilla 2, rue Ruffi 30000 Nîmes

 

DJ DD et DJ DIEZ BIP’ARTY ! (GeneriK Dance Hall)

le vendredi 29 novembre 2013 à 21h La Coletilla 2, rue Ruffi 30000 Nîmes

 

Marc MORRERES LIEUX DE CULTE

du 30 novembre au 31 janvier 2014 Eglise St Paul, Boulevard Victor Hugo 30000 Nîmes

Vernissage le samedi 30 novembre à 11h30

Katharina LÜDICKE FAMILY VILLAGE

du 01 décembre au 31 décembre 2013 Atelier Le Consulat 1, cours Némausus 30000 Nîmes

Vernissage le dimanche 1er décembre 2013 à 12h

Pascal MOUGIN ZI/ZA

 du 02 décembre au 31 décembre 2013 Maison des Initiatives 285 Rue Gilles Roberval, 30900 Nîmes

Vernissage le lundi 2 décembre 2013 à 18h

 

Philippe FOURCADIER TANGER VILLE OUVERTE

Jean-Pierre LOUBAT

Rachid OUETASSI

Du 14 janvier au 17 février 2014 Collège Diderot ZUP Nord 601 Rue Neper, 30900 Nîmes

Vernissage le mardi 14 janvier 2014 à 18h30

 

RENCONTRES UNIVERSITAIRES LA VILLE GENERIQUE

En partenariat avec le CAUE du GARD

avec Bruce Bégout, philosophe et écrivain français, maître de conférences à l'université de Bordeaux, Catherine Bernié-Boissard, professeur des universités, Alain Bublex, artiste plasticien, Cédric Crouzy, artiste urbain, Maria Gravari, architecte urbaniste et Directrice de l’IREST (Institut de Recherche et d'Etudes Supérieures du Tourisme), Ben Graville, photographe, Londres, Géry Leloutre, architecte urbaniste, université de la Cambre, Bruxelles, Patrice Loubon, directeur artistique de la Biennale Images et Patrimoine, Pascale Parat-Bezard, sociologue anthropologue CAUE du Gard, Marc Veyrat architecte urbaniste libéral et CAUE du Gard.

Le mardi 21 janvier 2014 de 9h à 19h à l’université de Nîmes / Site Vauban

Ben GRAVILLE MOTELS IN NORTH AMERICA

Du 21 janvier au 21 février 2014 B.U. / Site Vauban rue du Docteur Georges Salan, 30000 Nîmes

Vernissage le mardi 21 janvier 2014 à 13h

Cédric CROUZY

Diffusion du film le mardi 21 janvier 2014 à 19h SK(H)ATE ME en clôture des Rencontres Universitaires

 

La Biennale Images et Patrimoine (BIP !) est un événement organisé par : Passages de l’image.

Soutenu par : le Conseil Général du Gard, la DRAC LR et la SAIF.

Avec pour partenaires : le CAUE du Gard, l’association la Coletilla, l’association NegPos, le Collège Diderot, l'Association des Rencontres universitaires de Nîmes, la Maison des Initiatives, le Musée d’Art Contemporain et la Médiathèque Carré d’Art.

 Renseignements : 04 66 76 23 96  / 06 71 08 08 16

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité