ActualitésPolémique.PolitiquePolitique.

GARD. Pour l’UDI, la nouvelle carte cantonale est « contraire à l’esprit initial de la réforme territoriale »

Yvan Lachaud, chef de file de l'UDI gardoise. D.R/C.M
Yvan Lachaud, chef de file de l'UDI gardoise. D.R/C.M

Présentée vendredi dernier par le préfet du Gard Hugues Bousiges, la nouvelle carte cantonale fait déjà beaucoup parler. Le sénateur-maire de Nîmes l'interprète comme "une improvisation brouillonne" (lire ici), l'UDI dont la fédération gardoise est présidée par Yvan Lachaud, y voit elle "un projet contraire à l’esprit initial de la réforme territoriale attendue par nos concitoyens."

L'UDI développe son propos par voie de communiqué de presse : "La réforme des collectivités lancée par la précédente majorité avait pour but de réduire leur coût de fonctionnement avec, notamment, moins d’élus, d’améliorer la cohérence politique des territoires, et de préserver la représentation des ruraux. La réforme menée par l’actuelle majorité aboutira finalement au contraire : autant de conseillers généraux, une perte de proximité pour les citoyens, et un sévère coup porté à la ruralité. La présentation de la nouvelle carte des cantons gardois a malheureusement confirmé cette tendance. Le projet de réforme des cartes cantonales opéré par le Gouvernement aura en effet pour conséquence : d’affaiblir la représentation de la ruralité dans les conseils départementaux, d’institutionnaliser un désordre territorial avec la constitution d’un binôme électoral unique au monde, de déstructurer l’organisation territoriale de l’Etat, avec un découpage qui ne tient pas compte de la carte des Etablissements Publics de Coopération Intercommunale." Et d'ajouter : "C’est le prix que la gauche a décidé de faire payer à notre pays pour qu’elle puisse conserver un pouvoir qui lui échappe.  Ce n’est pas ainsi qu’on mettra un terme au mille-feuille administratif français, et qu’on rendra plus efficace et cohérente la gestion de nos territoires. L’UDI, mouvement dont une partie de l’identité est fondée sur la défense de la décentralisation est donc en première ligne pour alerter les élus et nos concitoyens contre le cynisme de la gauche." C'est dit !

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité