Personnalités.Société

DÉCÈS MANDELA. Jean-Paul Boré demande à Nîmes de baptiser un lieu en sa mémoire

D.R/
D.R/

Emotion et tristesse ce main, après l'annonce du décès de l'icône de la lutte contre l'apartheid en Afrique-du-Sud, Nelson Mandela. Agé de 95 ans, c'est auprès des siens, dans sa maison de Johannesburg, que "Madiba" s'est éteint hier soir des suites d'une infection pulmonaire.

Tous les drapeaux sud-africains, américains mais aussi français sont en berne, ont fait savoir les chefs d'états de ces pays. Pour l'Afrique-du-Sud et le reste du monde, Nelson Mandela demeure l'incarnation de la lutte pour l'égalité et contre les discriminations. Membre de l'ANC, Nelson Mandela sera un partisan de la lutte armée. Il sera incarcéré durant  27 ans à la prison de Robben Island, avant d'être élu président en 1994.

A travers un communiqué, le vice-président du conseil régional et candidat aux municipales nîmoises, a affirmé que "Nelson Mandela demeurera le symbole de la lutte contre toutes les discriminations. Nous avons arboré fièrement sur nos vestes le pin’s doré portant son visage avant et après ce 11 février 1990 où il apparut sur nos écrans de télévision : libre enfin après 27 ans de captivité". Et former "le vœu que son souvenir nous accompagne et nous encourage à poursuivre son combat pour le respect de chacun. Il est temps que Nîmes lui rende enfin hommage en baptisant un lieu à sa mémoire". Affaire à suivre…

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité