Actualité générale.Actualités

ALÈS Un don de sous-vêtements pour les patients démunis

Les professionnels de santé et les bénévoles des Lions Club, derrière les sacs de sous-vêtements. Photo DR/EB
Les professionnels de santé et les bénévoles des Lions Club, derrière les sacs de sous-vêtements. Photo DR/EB

Ce mercredi 17 décembre, les bénévoles des Lions club du bassin alésien sont venus apporter plusieurs sacs de sous-vêtements neufs aux urgences du Centre hospitalier Alès Cévennes.

La précarité est aussi dans les hôpitaux. C'est la raison pour laquelle, depuis plus de 10 ans, les clubs Alès Doyen, Alès Fémina et Alès Vallées des Gardons ont réuni leur bonne volonté pour faire, chaque année, un don de colis de linges aux urgences du Centre hospitalier. Aujourd'hui, 400 sous-vêtements neufs soigneusement pliés dans des sacs ont été généreusement apportés par les bénévoles aux professionnels de santé. Un don qui a toute son importance puisqu'au delà des pantalons, t-shirts, pulls ou manteaux que portent les plus démunis, ces derniers ont aussi besoin de sous-vêtements. Ces habits, stockés au sein du service social de l'Hôpital, sont ensuite donnés par le personnel des urgences aux patients nécessiteux.

"Au quotidien, nous recevons beaucoup de personnes âgées isolées, qui ont des petites retraites et des patients qui ont peu de revenus. Les habits nous servent énormément puisque cela leur permet de repartir avec des vêtements chauds et secs. Ça semble rien mais c'est très appréciable pour eux" souligne Anne-Marie Hillaire, cadre des urgences. Avec ses collègues, elle a longuement remercié les bénévoles accompagnés de leurs trois présidents respectifs, Alain Rigo, Jacqueline Rotilio et Bernard Durand. Ce dernier ajoute : "C'est une opération que l'on renouvelle de façon systématique et nous sommes prêts à l'améliorer en fonction des besoins de l'Hôpital, identifiés en amont par le personnel".

Ce rendez-vous, selon l'urgentiste Mickaël Barillon, c'est aussi "une piqûre de rappel sur l'isolement social qui se majore, d'où l'importance de continuer à bien fonctionner ensemble" dit-il aux bénévoles. À la veille de Noël, ces habits arrivent comme un beau cadeau pour tous ceux qui sont dans le besoin.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité