Actualité générale.ActualitésInsolitePolitiquePolitique.

BUZZ. Un Nîmois et ses trois amis aident le président Hollande à trouver son avion !

Le Nîmois Samuel Lafont (à gauche) et Mathieu Photo DR/
Le Nîmois Samuel Lafont (à gauche) et Mathieu Soliveres, deux des quatre créateurs du jeu video Avionoutai. Photo DR/

Le Nîmois Samuel Lafont et ses trois amis, Stanislas, Mathieu Soliveres et Hélène Varet se sont inspirés d'une "bourde" du président François Hollande, pour créer un jeu vidéo. Mardi 10 décembre, sur le tarmac de l'aéroport de Johannesburg en Afrique du Sud, au sortir de la cérémonie hommage à Nelson Mandela, François Hollande quelque peu désorienté, avait demandé à Nicolas Sarkozy : "Il est où l'avion ?" cherchant des yeux le Falcon présidentiel. L'inspiration est toute trouvée. Stanislas développe le jeu et les trois autres amis s'occupent d'en faire la promotion sur les réseaux sociaux. Dès le lendemain de l'événement, le jeu est en ligne. Il s'agit de diriger le président à l'aide de son clavier pour qu'il puisse retrouver son avion.

Un jeu qui n'est pas innocent puisque les quatre compères sont des anciens militants de l'UNI. "Moi, je suis depuis 7 ans à l'UMP dont je suis conseiller national et j'espère d'ailleurs que vous entendrez parler de moi lors des prochaines élections municipales à Nîmes" ajoute Samuel Lafont, 25 ans. Et d'ajouter : "Notre but, c'est de convaincre les gens avec humour. François Hollande multiplie les bourbes. Il faut vraiment qu'il prenne des cours de communication."

En 2012, déjà, le 2 février, les amis, créateurs de la société E-fluence avaient créé un premier jeu vidéo pour devenir aux côtés du président français, l'expert de l'enfarinage (Cliquez ici). Le 1er février 2012, alors que François Hollande, candidat socialiste pour la présidentielle, se trouvait à la tribune du Parc des expositions de la Porte de Versailles à Paris pour signer la charte sur le mal logement de la fondation Abbé Pierre, il s'était fait enfariner. A ce jour, le jeu a attiré plus de 2 millions d'enfarineurs.

Pour aider le président "à trouver son avion en évitant la terrible Valoche", cliquez ici.

S.Ma

Etiquette

Vous aimeriez aussi

12 réactions sur “BUZZ. Un Nîmois et ses trois amis aident le président Hollande à trouver son avion !”

  1. On entend déjà souvent parler de monsieur Lafont sur Paris!
    Son positionnement réactionnaire sur le mariage pour tous, son instrumentalisation de son agression, ses twit » sur les étrangers à la limites du racisme …
    Bref le jeune fait déjà parler de lui depuis un moment, et pas forcément en bien… On verra la suite sur Nîmes avec impatience !

  2. Je suis né à Nîmes, j’y ai vécu toute ma vie jusqu’à ce que j’aille terminer mes études à Paris (M2 Droit Public à la Sorbonne). Dès que j’ai pu rentrer chez moi, je l’ai fait. Pourquoi donc en vouloir à un jeune entrepreneur de revenir là d’où il vient ? Paris seule mériterait-elle que des jeunes entreprennent ?

    Quelle instrumentalisation de mon agression ? J’ai répondu aux média qui relataient volontairement des sottises. Le procès leur donnera tort et permettra de rétablir la vérité que certains préfèrent lâchement ne pas voir.

    Je pense ce que je dis, et je dis ce que je pense, ne vous en déplaise. Passionnément Nîmois avec Jean-Paul Fournier, plutôt que des parachutés du nord qui ne connaissent pas notre ville.

  3. L’humour c’est pas plutôt de critiquer le parti socialiste quand on a des prétentions sur la mairie et que l’on est parachuté également !! Crédibilité !!!

  4. Inutile une nouvelle fois ! Mr. Lafont à déjà bien mauvaise réputation sur paris. inutile de venir gâcher la réputation de notre belle cité nîmoise. Lafont dehors !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité