Actualité générale.Actualités

MUNICIPALES La Liste Front de Gauche prend acte de la décision de J-M Holdrinet à Alès et s’étonne…

Front de Gauche
Dès le 25 septembre dernier J-M Suau était investi par les siens pour rassembler à gauche. Ph DR/M

La réaction du Front de gauche à la décision annoncée par Jean-Claude Holdrinet de rejoindre la liste PS de Benjamin Mathéaud (voir ici) était prévisible mais c'est sous la forme d'un courrier assez personnel que directeur de campagne Giovanni Di Francesco, directeur de campagne Alès2014 municipales Front de gauche Alès prend acte et s'interroge.

"Tu fais le choix de rejoindre le socialiste Mathéaud, le représentant local du pouvoir Hollande, Ayrault. Nous regrettons bien évidemment cette décision alors qu'il nous avait semblé une forte communauté d'opinion en faveur d'un projet de politique municipale à bâtir ensemble, très empreint de la dimension écologique. Ceci notamment en faisant d'Alès une capitale des énergies renouvelables, assortie d'une autre dimension, sociale, préservant les Alésiens des politiques nationales d'austérité. Mais aussi en faisant d'Alès une ville qui s'engage fermement contre l'exploitation des Gaz de Schiste, contre des projets irrecevables tel le golf de St Hilaire ou encore Mercoirol."

Des rassemblements possibles ailleurs

"La place que nous proposons à chaque organisation formant cette future liste de rassemblement à gauche démontre notre ferme volonté de respecter à égalité chaque partie. Tu avais bien pris note que parmi les éligibles, dans tous les cas de figure, EELV était parmi les premiers, à égalité avec les autres organisations. Nous restons donc étonnés des arguments utilisés pour motiver cette décision d'autant plus que EELV, comme à Nîmes, fait le choix dans de nombreuses villes de France de construire une vraie alternative en se rassemblant avec des listes ouvertes du Front de gauche. C'est ce même choix qui a présidé à Alès depuis longtemps avec tes camarades."

La porte reste ouverte aux écologistes

"Ce rassemblement à gauche, capable de battre le maire sortant UMP Max Roustan demeure ouvert à tous ceux motivés pour changer profondément cette ville avec une politique industrielle tournée vers les nouvelles technologie et l'écologie, solidaire et démocratique, constituant dans le même temps un rempart protégeant de l'austérité. La porte reste évidemment bien ouverte si tu voulais rejoindre des militants "verts" déjà engagés dans cette dynamique, ce rassemblement avec Jean-Michel Suau. La dynamique du premier tour permettra la victoire au second tour."

Au delà des mots utilisés, on retrouve à Alès la problématique vécue chez EELV dont la stratégie tant au niveau national, que local serait parasitée par les sensibilités voire les personnalités qui la représente. Giovanni di Francesco, souligne simplement que le rassemblement engagé par J-M Suau ouvrira un important débat sur l'écologie en janvier.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité