A la uneActualité générale.ActualitésEconomieEconomie.

HABITAT DU GARD. Gestion : Les feux sont (presque) tous au vert pour la Cour des comptes

D.R/C.M
Stéphane Cabriè et Denis Bouad. D.R/C.M

La juridiction financière a dressé un rapport plutôt satisfaisant de la gestion du bailleur social, même si des points restent à améliorer.  

D.R
D.R

"Quand on la voit arriver, ce n'est jamais un moment de joie", reconnait Denis Bouad, président d'Habitat du Gard, le premier bailleur social du département. Jeudi dernier, la direction de l'Office HLM a dévoilé les conclusions du rapport de la Cour des comptes. Durant ces 22 derniers mois, les trois magistrats de la juridiction financière ont épluché plus de 1300 dossiers.

Questionnaires, audits, entretiens ou dossiers pris au hasard… Tout a été passé au peigne fin. La marque de fabrique de la Cour des comptes chargée de vérifier minutieusement la bonne gestion des organismes publics. Dans le Gard, "tous les feux sont au vert. Il n'y a rien de grave", fait remarquer Stéphane Cabriè, le directeur général.

Absentéisme. Dans un rapport épais comme un dictionnaire, la Cour des comptes a donné une majorité de "satisfecit", notamment au niveau de la gestion et de la fiabilité des comptes et de la diminution des charges du personnel. A savoir que l'Office compte actuellement 320 employés. Les seuls bémols concernent l'absentéisme des agents. Un maux qui gangrène les services publics de toute la France et plus particulièrement la fonction publique territoriale : selon l'Ifrap (Institut français pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques), il serait deux fois plus élevé dans le public que le privé.

Parmi les autres points à améliorer : les recettes. Selon les magistrats, l'office doit "chercher de nouvelles marges de manoeuvre financières". Pour Stéphane Cabriè, "nous avons un nombre de logements vacants de 8%, soit plus que la moyenne nationale qui est de 6%. Cela nous prive de rentrées financières". En outre, six véhicules de fonction ont été transformés en véhicule de service. Avec des véhicules de fonction, les agents avaient la possibilité de les utiliser la semaine et les week-end. "Il n'y avait aucun texte qui l'autorisait, ni qui l'interdisait. Pour des questions d'assurance, la chambre nous a conseillé d'attribuer à nos agents des véhicules de service", explique le directeur général.

Avec la construction de 200 logements par an depuis trois ans, Habitat du Gard reste un précieux créateur d'activité en cette période morose. "Quand vous parlez aux entreprises, ils nous disent que les investisseurs privés, il faut les chercher", assure Denis Bouad, avant de conclure : "Si d'un côté tu te dis que la Cour des comptes va t'emmerder, de l'autre tu aimerais ne plus la voir repartir"… Surtout quand les notes sont bonnes !

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité