A la une

BAGNOLS Cent quarante convives réunis pour la fête des solidarités

Fête de la solidarité
Fête de la solidarité

La Fête des Solidarités a réuni dans la salle multiculturelle de Bagnols-sur-Cèze près de 140 personnes fragilisées pour un déjeuner festif ce vendredi 27 décembre.

Cette Fête des Solidarités portée par la Maison des Alternatives Solidaires (MAS), est née en 2010. Organisée depuis 4 ans sur la base du regroupement de 10 organismes (associations caritatives et de solidarité de la ville) soutenue par le CCAS et sponsorisée par la Fondation de France, elle réunit des personnes et des familles isolées en situation de grande précarité de Bagnols-sur- Cèze et des environs, choisies par les associations. "C'est un moment convivial indépendamment de tout ce qui se passe autour, famille , travail, syndicats, religions..." explique Doriane Boraud, responsable d'Entraide Protestante qui avec L'UFAL, Riposte, Attac, Femmes solidaires et Peuples solidaire animent la Maison des Alternatives solidaires. "Chaque association choisit une dizaine de personnes et deux bénévoles pour participer en mettant l'accent sur les familles". "Il y a ici six ou sept femmes seules qui sont venues avec trois ou quatre enfants, il y a aussi un couple recomposé avec six enfants".

Les jeunes donnent le coup de main pour la maquillage. Ph DR/RM
Les jeunes donnent le coup de main pour la maquillage. Ph DR/RM

Des associations qui se mutualisent

D'autres associations comme le secours catholique, le secours populaire, les restos du cœur ou encore l'UPSR de Coulorgues se joignent au projet. Chacun participe et c'est par exemple l'UPSR de Collorgues qui a réalisé cette année l'apéritif et les amuse-gueules. "Cette année, la relation entre générations a été  privilégiée avec la participation de jeunes âgés de 15 à 25 ans des ateliers de loisirs créatifs associés étroitement à l'opération" explique Pierrette Pasquini du CCAS. "Ce qui fait la force de cette journée c'est que toutes les associations qui ont un but social s'entendent entre-elles pour réussir cette fête".  L'autre intérêt consiste aussi à permettre la rencontre entre différents publics aidés et les bénévoles venus d'associations aux horizons divers.

Les bénévoles prêts à servir le fromage. Ph DR/RM
Les bénévoles prêts à servir le fromage. Ph DR/RM

Un soutien de la Fondation de France

Les "Réveillons de la solidarité" ont été créés pour permettre aussi aux personnes seules de vivre de véritables fêtes de fin d’année, joyeuses et chaleureuses. Ils sont organisés, comme ici à Bagnols par des associations de quartier fréquentées toute l’année par des personnes en difficulté. Sur le principe, tout le monde est invité à participer à l’organisation en cuisinant, en préparant des animations, en s’occupant de la décoration, ou encore en fabriquant des cadeaux pour les enfants… Le jour de la fête les personnes présentes se côtoient donc autrement. La Délégation Régionale de la Fondation de France sélectionne les meilleurs projets, ce qui permet d'organiser chaque année près de 200 réveillons de la solidarité en France !

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité