Actualité générale.Actualités

RELIGION Le Pape François élu personnalité de l’année

TimesLe pape François a été élu mi-décembre dernier «personne de l’année» 2013 par le magazine américain Time qui lui consacre la couverture de son numéro de fin d'année . «Pour avoir tiré la papauté hors de son palais afin de l’emmener dans la rue, pour avoir poussé la plus grande Eglise au monde à faire face à ses besoins les plus profonds, et pour avoir fait le juste équilibre entre jugement et compassion, le pape François est la personne de l’année 2013 de Time», avait indiqué la rédactrice en chef Nancy Gibbs.

Un signe positif

Le Saint-Siège a immédiatement communiqué, par la voix de son porte-parole, le père Federico Lombardi: "C'est un signe positif que l'une des récompenses les plus prestigieuses des médias internationaux revienne à une personne qui prêche des valeurs spirituelles, religieuses et morales dans le monde et prône véritablement la paix et la justice", a déclaré le jésuite. "Sans rechercher ni réputation ni succès, le Pape annonce l'Evangile de l'amour de Dieu envers tous. Il est heureux si cela attire et donne espoir aux gens. Décerner au Pape François cette reconnaissance journalistique signifie que beaucoup ont compris, même implicitement, son message. Et ceci est une raison de se réjouir."

Une nouvelle approche

En affirmant qu'il n'était pas «conservateur», que, pécheur lui-même, il n'était guère habilité à juger les divorcés, les homosexuels ou les femmes qui ont avorté, qu'en toute hypothèse, et sans remettre en cause la doctrine traditionnelle de l'Église sur ces sujets, on n'était pas obligé d'en «parler à tout bout de champ», le pape François a troublé certains fidèles et réjouit beaucoup d'autres. En France le philosophe Luc Ferry avait déjà lancé un pavé dans la mare en publiant un billet dans le Figaro "L'Esprit de François et la lettre de Benoît..." comparant les deux derniers papes. Billet qui a été largement repris dans les blogs depuis.

Un Pape à découvrir

A la sortie des messes de Noël qui réunissent traditionnellement un nombre pratiquants de manière irrégulière dans le Gard, on se réjouit de cette popularité et de cette proximité du pape François même si on avoue encore mal le connaître. "Par rapport à l'église protestante c'est un véritable atout et une  fierté d'avoir un chef de file pour assurer l'unité de  notre église catholique, le fait qu'il soit reconnu par non-chrétiens est une force", expliquent les paroissiens "D'un autre coté ce qu'on envie parfois aux protestants c'est qu'ils peuvent sembler plus libres sur certains sujets""Ici, on a pas trop de curés en soutane, et les prêtres, même s'il ne sont pas tous jeunes, sont très ouverts à la réalité humaine que vivent leurs paroissiens. Il est possible qu'un Pape comme François soit assez rapidement apprécié de tous..."

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité