A la uneInsolite

TRAIT POUR TRAIT Pour rire une dernière fois de cette année 2013

Lasserpe
Lasserpe (Rétrospective décembre 2013)

 

Le coup de crayon de notre dessinateur Lasserpe a accompagné l'actualité tout au long de cette année. Aucune des rubriques : vie politique, société, économie, tauromachie, éducation... n'a été épargnée.  Un dernier regard en arrière sur les morceaux choisis dans les différents registres croqués au fil des mois avec humour.

Janvier

Ce n’est pas en char que l’empereur Fournier a rejoint Lutèce, ville gauloise plus connue aujourd’hui sous le nom de Paris. Le 29 janvier, le maire de Nîmes a pris un train à l’aurore pour rejoindre la capitale. Il s’est rendu au Louvre où il a présenté le projet qui lui tient à cœur : le musée de la romanité. (Lire notre article). Si Jean-Paul Fournier n’a pas encore réussi à faire l’unanimité dans sa ville et même au sein de sa propre majorité (avec Yvan Lachaud, par exemple), il a tout de même tenté – à l’image de Charles Aznavour – de conquérir Paris. Il se peut même qu’il y ait connu davantage de succès. Nul n’est prophète en son pays… Même les empereurs !

Février

Face à l’Inspection académique du Gard, les parents d’élèves du Chemin-Bas d’Avignon ont tenu bon en ce mois de février. Ils étaient nombreux à montrer les dents lorsqu’il s’agissait d’évoquer le projet d’élaboration de la carte scolaire pour la rentrée 2013-2014 et ses suppressions de poste à l’école Georges Bruguier ainsi qu’à la maternelle Jean Zay. Les parents d’élèves de Jean Moulin étaient aussi en colère car si l’établissement n’avait pas à souffrir d’une fermeture de classe, il n’était pas question non plus d’en ouvrir une supplémentaire et ce malgré la menace d’un sureffectif dans les salles de cours. Surmotivés, les parents ont même obligé leur(s) enfant(s) à faire l’école buissonnière (lire notre article ici). Et dès le lendemain, ils ont occupé les salles de classe. Ils sont fous ces adultes !

Mars

Fraternité…Autour de ce bien joli mot qui invite à vivre côte-à-côte plutôt que face à face, une  semaine de sensibilisation au mieux vivre ensemble a été initiée dans le Gard par le préfet Hugues Bousiges. Pour quelques jours encore, tous et chacun, jeunes ou aînés, sont invités, çà et là, à des ateliers, conférences, débats… visant à redonner du sens à cette devise républicaine qui aurait la fâcheuse tendance à disparaître du fronton de nos consciences. Une semaine durant, la fraternité aura ainsi été conviée à (re)trouver une place de choix dans nos rapports aux autres.

Avril

Un simple jet d’œuf peut-il être condamné par la Justice ? Oui, surtout si ce sont les forces de l’ordre qui en font les frais. L’Alésien Sébastien Migliore en est l’exemple même. Et pour l’heure, il n’est pas certain que ses condamnations pour des faits remontant aux manifestations d’octobre 2010 soient effacées. Lui, comme ses soutiens attendaient beaucoup de cette proposition de loi portée par le Front de gauche : L’Amnistie sociale. Mais va-t-elle être votée par les députés le 16 mai prochain ? La Commission des lois a déjà émis un avis défavorable cette semaine à l’Assemblée. Dans cette affaire, Sébastien Migliore est-il le seul coupable ? Notre dessinateur Lasserpe, a posé en ce mois d'avirl sur le papier une réflexion existentielle : Qui de l’œuf ou du poulet…?

Mai

Chacun en convient. La corrida de José Tomas du 16 septembre 2012 restera à tout jamais dans les annales de la tauromachie contemporaine. Elle y demeurera doublement puisque après le fantastique solo du diestro de Galapagar, qui avait fait chavirer les 13 500 aficionados garnissant les arènes de Nîmes, la ville s’apprête à inaugurer, ce lundi 27 mai, “à guichets fermés” un espace José Tomas dans le Musée des cultures taurines que Jean-Paul Fournier avait fait aménager sitôt promu à l’hôtel de ville. Seulement 130 personnes triées sur le volet (exiguïté des lieux et sécurité obligent !) ont été autorisées à pénétrer dans l’espace José Tomas – avant qu’il ne soit accessible au public jusqu’à 22 h –  un grand écran avait été installé à l’extérieur, afin que tout un chacun partage cette inauguration qui fera date. Dans le viseur de la quarantaine de journalistes qui couvriront cet événement : les cinq têtes naturalisées des toros tués le 16 septembre par José Tomas, l’habit de lumière (dans son jus) et le capote de paseo qu’il portait ce matin-là, une sélection des meilleures photos de cette corrida d’anthologie, ainsi qu’un travail in situ de l’artiste et aficionado, Sylvain Fraysse, qui avait consacré la venue de José Tomas dans l’amphithéâtre de Nîmes en réalisant un immense pochoir sur le mur de l’ancien hôpital de la rue Alexandre-Ducros.

Juin

D.D

 

Ce fut trop longtemps considéré comme une voie de garage… alors que c’est le plus souvent la voie de la réussite en ces temps de disette ! Objectif Gard s’est associé  à la semaine de l’apprentissage qui début ait le lundi 17 juin, en proposant à ses lecteurs des sujets quotidien tout consacrés à l’apprentissage et à la formation professionnelle. Plusieurs établissements de formation du Gard ont été  ainsi présentés par le menu, avec, pour chacun d’entre eux, un zoom sur les apprentissages qu’ils proposent et les succès dont ils sont les fiers dépositaires.

Septembre

Dessin de Lasserpe

 

Notre dessinateur Lasserpe reprend du service après une pause estivale bien méritée, (c’est ce qu’il nous a dit), il revient – toujours aussi piquant – pimenter les dimanches gardois.En ce début du mois de septembre, il n’a pas manqué l’événement de cette rentrée : la Feria des Vendanges. Une feria au cours de laquelle, rassurez-vous, aucune corrida n’a été annulée. Mariage ou non. Il paraît même que la pluie ne viendrait pas perturber les festivités. C’est ce qu’il se dit en haut cieux.

Octobre

papy-boom

Ce dimanche encore, notre dessinateur Lasserpe a interprété à sa manière une information relayée par notre rédaction en cette fin du mois d'octobre. Cette semaine, il a laissé courir son feutre sur le papier pour illustrer ce phénomène pointé du doigt par l’Insee : Les papys et mamies sont de plus en plus nombreux en Languedoc-Roussillon

Novembre

Lasserpe

30 ans après la marche des beurs, cette marche antiraciste pour l’égalité qui avait traversé la France durant l’automne 83, le quartier nîmois de Valdegour organisait le 16 novembre une réunion au titre explicite :”30 ans de rendez-vous manqués avec les quartiers populaires”. Dans la salle Galilée, une vingtaine de personnes est venue dire son exaspération face aux difficultés du quotidien.

Décembre

Lasserpe

En dénonçant l’attitude de la Communauté de Communes Beaucaire Terre d’Argence (CCBTA) qui souhaite capturer les chats errants, Julien Sanchez a fait une étonnante proposition dans un communiqué de presse :”Si les animaux de compagnie n’ont pas le droit de vote, le respect du droit à la vie est une valeur essentielle et ils doivent eux aussi être considérés comme des habitants de Beaucaire.” Une idée qui a fait bondir l’étrange animal qu’est Lasserpe qui, avec sa griffe, a imaginé les dérives d’une tel projet.

 

 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité