A la uneActualité générale.Actualités

INSOLITE Le court-métrage gardois « Ceci est mon vin » en tournage à Manhattan

 la comédienne Marie Froment joue le rôle de Louise, française expatriée dans la grande pomme. Photo DR/
la comédienne Marie Froment joue le rôle de Louise, française expatriée dans la grande pomme. Photo DR/

L’équipe gardoise Donafilm a mené sa première réalisation à l’étranger, dans le cadre du tournage du court-métrage "Ceci est mon vin", dont la première partie s’était déroulée dans le Gard entre Saint-Jean-de-Valériscle et Domessargues.

C’est une équipe réduite qui a fait le voyage pour tourner durant quatre jours, du 19 au 22 décembre, dans la ville de Woody Allen et Robert de Niro. Débutées dans Central Park, qui par chance était couvert de neige le jour J, les prises de vue se sont prolongées dans Greenwich village et Soho, avant de laisser place à quelques "intérieurs" dans un appartement de Midtown dont les baies vitrées permettaient de contempler le Chrysler et l’Empire State building. Philippe Donadille, le réalisateur de ce court métrage, préparait ce tournage depuis plusieurs semaines :  "Certains disent que l’on n’a plus rien inventé depuis les grecs… Ce qui est sûr, c’est que New York est une des villes les plus filmées au monde, et il me semblait prétentieux de vouloir être original à tous prix. La moindre parcelle de la ville a déjà été filmée dans tous les sens. J’ai donc voulu avant tout servir notre histoire. New York a été choisie pour le contraste hallucinant qu’elle peut représenter quand on met en face un petit domaine viticole gardois et ses vignes. Nos deux personnages principaux évoluent dans ces deux mondes radicalement différents avec, pourtant, des destins qui vont se croiser. Ce que je voulais donc filmer dans New York, c’est l’effervescence, le gigantisme, la vie à cent à l’heure. Mais il ne suffit pas d’avoir ce décor très "cinéma" pour réaliser de belles images. Tourner à New York ce n’est pas simple pour deux raisons : comment filmer la verticalité quand le cadre est horizontal ? Comment gérer les contrastes de lumières très marqués entre ombre et soleil ? Ce sont deux des challenges que nous avons tenté de relever avec mon équipe. Avant que je ne parte là-bas, tout le monde s’inquiétait de mes autorisations de tournage, pensant que ce devait être un calvaire d’obtenir les sésames, et que là était la difficulté... La réalité c’est que j’ai du présenter plus de documents et négocier mon cas de manière plus poussée pour tourner à la grande Motte ou à Nîmes dans le passé, qu’il ne m’en a fallut pour mener mon affaire à New York. Car là-bas, pour un tournage léger, il n’y a rien à demander à personne…"

La post production de "Ceci est mon vin" va à présent débuter pour une finalisation attendue au printemps. D’ici là, l'équipe de production "Donafilm" prépare la sortie de son premier moyen-métrage qui est sur le point d’être bouclé : "Noir Cévennes". Plus d’infos sur www.donafilm.com.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité