A la uneActualité générale.Actualités

FAIT DU JOUR Epidémies : comment éviter la fidèle gastro ?

Jean Cornut, responsable de la pharmacie de l'Abbaye. Photo DR/EB
Jean Cornut, responsable de la pharmacie de l'Abbaye. Photo DR/EB

Difficile de passer la période des fêtes de Noël sans récolter au passage un cadeau empoisonné d'un de nos proches dont on se serait assurément passé. Trop tard, les virus arrivent et les malades se retrouvent cloués au lit, que ce soit pour un petit rhume passager ou bien une gastro-entérite ou une grippe, infections bien plus contraignantes. Pour l'instant, c'est plutôt la gastro qui a pris ses quartiers d'hiver et remplit les salles d'attentes des médecins et les pharmacies.

Les enfants sont les plus touchés

A Alès, selon le responsable de la pharmacie de l'Abbaye, Jean Cornut, la moitié des cas touchés par cet épisode sont des enfants, "avec un pic à fin décembre et début janvier". Les symptômes sont classiques : diarhées, nausées, vomissements et maux de ventre. "Généralement c'est assez court, il faut compter environ trois jours" explique le pharmacien. "C'est la pathologie que nous voyons le plus en ce moment, elle est assez brutale mais pas plus virulente que les autres années".

Des gestes simples pour l'éviter

C'est bien connu, le lavage des mains est le geste de prévention idéal pour ce type d'épidémie. "La gastro-entérite est très contagieuse et se transmet très facilement par le contact" commente Jean Cornut. D'où l'importance de se laver les mains avant et après chaque repas, après être allé aux toilettes, après s'être occupé d'une personne malade et après chaque sortie à l'extérieur. "Ce sont des règles d'hygiène simples", pas toujours systématiques mais qui permettent pourtant de limiter les risques d'infection et la propagation du virus.

Si malgré ces bonnes habitudes la gastro a pris le dessus, alors, "ce sont les symptômes qu'il faut soigner". "Pas d'antibiotiques, mais un antiseptique intestinal, accompagné d'une alimentation adaptée" indique le responsable de la pharmacie. Bien s'hydrater est essentiel et le riz, en formant une masse solide dans l'intestin, est un merveilleux remède.

Pour la grippe, penser à la vaccination

Si elle n'a pas encore officiellement pointé le bout de son nez, la grippe ne doit pas non plus être prise à la légère : « Nous rappelons la nécessité de la vaccination pour tout le monde et en particulier pour les personnes à risques ». Selon Jean Cornut, "les vaccinations contre la grippe sont en diminution par rapport aux années précédentes". En cause, "un contexte ambiant sur des problématiques de vaccins où les gens font moins confiance".

Les précautions à adopter pour limiter la transmission restent les mêmes que celles pour la gastro, en évitant "au maximum le contact avec les personnes malades". Plus longue, la grippe dure environ quatre jours "et met à plat pendant une bonne semaine. Dans ce cas, il faut s'isoler et rester au chaud". Selon le pharmacien, on se remet plus facilement d'une épidémie de gastro que d'une grippe, mais comme personne ne tient ni à l'une ni à l'autre, sachez user et abuser de vos savons !

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité