Nîmes

FESTIVAL FLAMENCO Concert acoustique de Juan Diego et Juan Moneo « Moneito », ce samedi 11 janvier 2014

visuel3_495_4975

 

Comme tous les ans depuis plusieurs années, l’Institut Emmanuel d’Alzon, accueille le Théâtre de Nîmes et son festival flamenco, et tous ceux qui souhaitent découvrir cet art populaire à travers une approche très intimiste. Deux concerts acoustiques seront donnés dans la salle Emmanuel d’Alzon qui d’un point de vue acoustique propose un son exceptionnel.

Ce samedi 11 janvier à 17 heures, ne manquez pas le concert acoustique accompagné par la guitare raffinée de Juan Diego et  Juan Moneo « Moneito ».

Juan José Fajardo Moneo, dit Moneito de Jerez, est le neveu de Manuel Moneo et de Juan Moneo El Torta, deux figures du cante de la Plazuela, coeur du quartier gitan San Miguel à Jerez. Paraissant plus âgé que ses 32 ans, Moneito a longtemps préféré l'ombre des fêtes familiales aux lumières de la scène et s'est lancé il y a peu dans une carrière professionnelle. Humble et sincère, ce chanteur rarement vu loin de son jardin est bien l'héritier d'une famille prestigieuse où on ne badine pas avec la tradition. Sans artifice, ou démagogie, le dernier des Moneo embrasse tout le répertoire avec la même rigueur, la même précision rythmique, la même puissance maîtrisée. C'est la marque des Moneo, la signature propre aux grandes "casas cantaoras" gitanes de San Miguel, là où le chant profond et dépouillé s'est épanoui avec des figures de la trempe de Manuel Torre, La Paquera ou Agujetas.

Pour l'accompagner dans ce concert acoustique, Juan Diego Mateos Reina, dit Juan Diego, est, lui, un guitariste confirmé, parti de Jerez il y a plus de vingt ans pour accomplir tous ses rêves à Madrid.

Longtemps recherché comme accompagnateur par les plus grands danseurs (Joaquin Grila, Juana Amaya, Antonio Canales parmi d'autres), intégré à la compagnie de Joaquin Cortes, il a composé la musique de nombreux spectacles et signé en 2003 Luminaria, son premier disque comme soliste. Formé par des maîtres de Jerez (El Carbonero, José Luis Balao), Juan Diego a imposé la précision et la délicatesse de son jeu.

 

Tarifs : 11€, 10€, 6€ et 4€

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité