A la uneActualité générale.ActualitésMunicipales 2014.Polémique.PolitiquePolitique.

NÎMES 2014. Yoan Gillet (FN) : « ce ne sont pas les kebabs le problème. C’est une rue que de kebabs »

D.R/C.M
D.R/C.M

En ce début d'année, la tête de liste "Nîmes Française" met le cap sur le commerce. 

Pour sa première conférence de presse de l'année, la tête de liste FN pour les municipales nîmoises a choisi le thème du commerce. Hier, c'est entouré de Laurence Gardet et Olivier Rolland, deux commerçants qui ne cachent pas leur appartenance au FN - quand certains préfèrent passer cela sous silence - que Yoan Gillet à présenté ses propositions. Des propositions envoyées aux commerçants du centre-ville par le biais d'une lettre.

Dans sa missive, Yoan Gillet tape à bras raccourcis sur l'actuel maire UMP, Jean-Paul Fournier : "les conséquences de sa politique sont très graves. A la suite de travaux mal préparés, passés en force, en l'absence d'une réelle concertation". Le TCSP ? "Tout est à revoir…". Les parkings ? "Trop chers". Les kebabs ? "On ne peut pas tolérer un surnombre de certains commerces (…) Et si il faut sacrifier les intérêts de quelques uns pour l'intérêt général, le choix est vite fait ". L'intérêt général des Nîmois ou des électeurs du Front National?

Droit de préemption. Le jeune loup frontiste "ne veut pas attendre passivement. Il faut choisir les commerces qui vont s'installer" dans le centre-ville. Et d'entretenir un clivage entre les zones périphériques et l'écusson qui abîme plus qu'il ne guérit. Mettant en avant la famille de commerçants dont il est issu, le candidat propose d'établir "un schéma de développement commercial" qui définira de manière "concerté" les enseignes à favoriser afin, notamment, de lutter contre "la prolifération de commerces communautaires. (…) Il nous faut des enseignes locomotives comme des magasins de jouets, Nespresso, H&M". Yoan Gillet veut donc utiliser massivement le droit de préemption. Poussé dans ses retranchements Yoan Gillet finira par expliquer que : "ce ne sont pas les kebabs le problème. C'est une rue que de Kebabs, comme la rue de la République et le boulevard Gambetta". 

Enfin, pour redynamiser le centre-ville, Yoan Gillet "maire" se voit bien implanter des zones bleues - gratuites - dans les rues commerçantes. "Il nous faut aussi renégocier les places de stationnement et renégocier les contrats avec Vinci". L'allégement de la pression fiscale est aussi évoqué : "je propose du supprimer la taxe sur les enseignes. Une fois élu nous allégerons également la pression fiscale qui vous touche vous et vos clients". Le Noël n'est-il pas fini au FN nîmois ? "Non, ce n'est pas Noël qui continue. Sur les 320 millions d'euros de budget de la ville nous saurons faire quelques économies ailleurs…". Reste plus qu'à attendre le programme complet et budgété du Front National.

Coralie Mollaret

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

7 réactions sur “NÎMES 2014. Yoan Gillet (FN) : « ce ne sont pas les kebabs le problème. C’est une rue que de kebabs »”

  1. reste qu’à attendre le programme complet et budgété… tout est dit. Bravo Coralie, nous savons tous que cela sera totalement incohérent et inapplicable.

  2. Pour arriver à ses fins, e FN souhaite baisser le budget des associations à hauteur de 10 millions d’euros. C’est dit clairement dans le tract et le programme. Avec cette mesure, le FN engage la mort pure et simple de la vie sportive et de la vie culturelle à Nîmes. Avec le FN, c’est la fin de la cohésion sociale et d’une certaine idée de la République. Des propositions comme celles ci sont totalement explosives pour la Nation.

    1. Mon cher Jean-Paul, car ton pseudo ne trompe personne, tu as oublié d’écrire que le système solaire risque d’exploser et que la fin du monde va arriver.
      Pour te protéger, cache-toi sous ton bonnet phrygien, ou réfugie-toi sur le quai de la Fontaine.

  3. Comme d’habitude quand il s’agit de politique Mme Alfonsi dit n’importe quoi.
    ce que j’ai lu moi c’est que le fn allait augmenter le budget de la police municipale de 10 millions et ce ne serait pas du luxe, vu l’insécurité qui règne à Nîmes, classée dernière grande ville de France derrière Marseille avec 0,6/20 selon un magazine national.
    Dans le tract du fn que j’ai eu dans ma boîte il est dit que ce serait compensé par la réduction du train de vie de la municipalité et par des économies sur les subventions à des associations communautaristes.
    Il ne s’agit donc pas de supprimer les subventions à l’ensemble des associations, vous délirez ou désinformez les gens sciemment ce qui est plus grave.
    Une association sportive n’est pas une association communautariste, les associations sportives ne seraient donc pas impactées en toute logique. D’autant que, passionné de sport moi même, j’ai vu Yoann Gillet dans le public lors de plusieurs matchs.
    Vous jouez, chère Madame, encore une fois sur les peurs des gens.
    Si vous voulez attaquer le fn faites le sur le fond, pas en disant n’importe quoi.
    Pour le moment, j’adhère tout à fait aux solutions proposées par Yoann Gillet.
    Pourtant je n’avais pas voté fn à Nîmes la dernière fois aux municipales.
    quant au fait que le programme soit budgété, pourquoi ne le serait-il pas ? Il nous annonce des dépenses et des recettes en compensation. ce n’est pas comme s’il lançait des mesures à tout va sans parler d’économies.
    Et le musée de la romanité du maire, il est budgété lui ???
    Et la dette de la ville de plus de 200 millions d’euros, elle est budgétée ???
    Arrêtez un peu la mauvaise foi.
    A force de l’attaquer sur n’importe quoi, vous rendez Yoann Gillet sympathique à tous. Tant mieux d’une certaine façon.
    quand je vois le train de vie gerbant des élus de cette ville (voitures de fonction, etc) honnêtement, ils n’ont aucune leçon à donner. Ils se sont assez gavés.

  4. Merci M. NICOLAS pour ces floues précisions. Je veux savoir, tout simplement, sur quelles associations, vous allez supprimer les 10 millions d’euros de subventions. Car c’est un chiffre énorme. Vous parlez d’associations communautaires. D’accord. Mais lesquelles ? Des noms SVP.

  5. Ceci est déjà mis en place par la municipalité et n’a toujours pas fait ses preuves.
    PAtience, j’ai bon espoir en le trambus qui, lorsqu’il fera le tour de l’écusson, reveillera nimes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité