Actualité générale.Actualités

PRESSE. Voeux de Damien Alary : « Gérard Laudinas nous manque »

D.R/Objectifgard.
D.R/Objectifgard.

Ce matin, face à un parterre de journalistes gardois, le président du Conseil général a présenté ses vœux pour la nouvelle année. Sans note, c'est un discours décousu mais non moins rempli d'émotions qu'a livré Damien Alary. Ce moment qu'il a voulu "d'échange et de respect", a été l'occasion de revenir sur l'année 2013. Une année chargée par "ses joies mais aussi ses peines", avec la disparition de notre confrère Gérard Laudinas. Cet "ancien de Midi Libre" qui "écrivait pour Objectif Gard (…) était un type bien. Au-delà de nos relations professionnelles, c'était un ami au caractère plein de vigueur et à l'incroyable talent… Il nous manque". Difficile après cet hommage d'évoquer d'autres sujets. Mais le président du Conseil général est revenu sur la libération des otages du Niger. La "bonne nouvelle de 2013", qui a marqué la France entière lorsque sur le tarmac de l'aéroport militaire de Villacoublay, les otages ont retrouvé les siens et notamment le Gardois Daniel Larribe, originaire de Mialet.

Mais si la nouvelle est heureuse, "il faut penser aux autres journalistes français retenus en otage, dont le Gardois Edouard Elias originaire de Saint-Quentin-La-Poterie (…) Je souhaite qu'il soit libéré". Et au responsable politique de livrer quelques chiffres, suite à la lecture d'un article de reporter sans frontières : "en 2013, 77 journalistes ont été tués, 177 emprisonnés et 87 enlevés. Ça donne à réfléchir (…) Mais il faut bien se dire une chose, sans journalistes il n'y a pas de démocratie et ces chiffres interpellent".

Enfin, Damien Alary a rappelé l'entière disposition de son équipe de communication aux journalistes et a affirmé que malgré "les difficultés" pour boucler le budget - dont le vote est prévu début février - "il n'y aurait pas de réductions sur les montants alloués à la publicité et les conventions que le Conseil général a avec certains journaux". Et de continuer :"Je sais que les journalistes prennent de plein fouet les réductions budgétaires". En cette période difficile, "il faut être bien dans sa tête pour passer l'info", rappelle le président du CG. Une condition sine qua non pour informer comme il se doit les citoyens avertis que sont les Gardois…

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité