Actualité générale.Actualités

ALÈS Don du sang : « Les stocks sont corrects sans être au plafond »

Don du sang hier au Pôle culturel et scientifique de Rochebelle. Photo DR/EB
Don du sang hier au Pôle culturel et scientifique de Rochebelle. Photo DR/EB

Hier après-midi, mercredi 15 janvier, l’Établissement français du sang (EFS) organisait une collecte de sang au Pôle culturel et scientifique de Rochebelle.

"L'objectif est de repartir avec une quarantaine de poches" indique le docteur Valtier, de l'antenne de Nîmes. Deux médecins et trois infirmières assuraient la prise en charge des donneurs, qui ne se bousculaient pas pour venir. "Après les fêtes, nous avons toujours moins de donneurs mais sinon la fréquentation est assez stable". En arrivant, les volontaires devaient remplir un questionnaire médical, "qui sert ensuite de cadenas pour l'entretien médical" où le professionnel juge si le don est possible ou non. "Parfois il ne peut pas être réalisable pour des raisons temporaires, une infection passagère par exemple".

Pour ceux qui peuvent donner, l'infirmière se charge de collecter entre 420 et 480 ml de sang, presque un demi litre. Les poches sont ensuite transférées au service de préparation de la direction régionale Pyrénées-Méditerranée de l'EFS à Toulouse pour y être conditionnées avant d'être redistribuées, sous la forme de concentrés de globules rouges, dans les établissements hospitaliers qui en font la demande. À savoir qu'à l'heure actuelle, "les stocks sont corrects sans être au plafond" souligne le docteur Valtier.

Les conditions pour donner son sang

Certaines conditions sont nécessaires pour pouvoir donner son sang. Il faut être âgé de 18 à 70 ans, peser au moins 50 kg et être en bonne santé. Après 60 ans, le don est soumis à l'approbation d'un médecin de l'EFS. Il est conseillé de ne pas être à jeun avant le don et de s'alimenter à nouveau après le prélèvement. Une collation est toujours proposée sur les lieux de collecte. Un délai de huit semaines minimum doit être respecté entre deux dons, sachant que six dons sont autorisés chaque année pour un homme et quatre dons pour une femme.

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité