Autres sportsPersonnalités.SociétéSports Gard

NÎMES La piste d’athlétisme Alain Mimoun inaugurée en présence de sa fille

Pascale Mimoun, au centre, entourée de Jean-Paul Fournier à droite et de Didier Martin à gauche
Pascale Mimoun, au centre, entourée de Jean-Paul Fournier à droite et de Didier Martin à gauche

Les légendes ne meurent jamais. Alain Mimoun est une légende et il était dans tous les esprits ce matin à l’occasion de l’inauguration de la piste d’athlétisme du stade Marcel Rouvière qui portera son nom. Cet immense champion, décédé en juin dernier à l’âge de 92 ans, a eu une vie exceptionnelle.

Champion olympique lors de sa mémorable victoire au marathon des JO d’été de Melbourne en 1956, 32 titres de champion de France, 20 records de France, l’athlète a régné sur l’athlétisme français pendant des décennies. Homme de cœur, de combat, il s’est engagé dans l’armée au début de la seconde guerre mondiale. Le préfet du Gard, Didier Martin, souligne son courage : « Alain Mimoun, c’est plus qu’un grand sportif, c’est une grande figure de la République ». Quoi de plus logique, finalement, que d’associer le nom d’une légende à cette piste d’athlétisme. Sa fille Pascale, présente à Nîmes pour ce bel hommage, a tenu à dire quelques mots : « C’est un réel plaisir. J’imagine la joie qu’aurait pu ressentir mon père autour de cette belle jeunesse ».

Piste d'athlétisme Alain Mimoun
Piste d'athlétisme Alain Mimoun

Cette piste d’athlétisme, initialement construite en 1982, a connu un agrandissement de deux couloirs supplémentaires ce qui lui permettra désormais d’obtenir un classement national, donc de recevoir des compétitions régionales et nationales. Pour cela, il faudra néanmoins attendre la fin des travaux des vestiaires prévue pour le mois d’octobre. Financée par la ville de Nîmes à hauteur de 2 millions d’euros, par le Centre National pour le développement du sport (250 000€) et par le Conseil général (50 000€) – Jean-Paul Fournier a regretté l’absence d’aides de « la région socialiste » -, cette piste d’athlétisme pourrait voir arriver les premières compétitions à l’horizon 2015. Les nîmois, eux, pourront la fouler d’ici mars-avril.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES La piste d’athlétisme Alain Mimoun inaugurée en présence de sa fille”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité