A la uneActualité générale.ActualitésFaits DiversJustice.

ALÈS Les effectifs préoccupent le président du tribunal

Rentrée solennelle du Tribunal d'Alès. Photo DR/EB
Rentrée solennelle du Tribunal d'Alès. Photo DR/EB

Hier, le tribunal de grande instance d'Alès a fait sa traditionnelle rentrée solennelle. Eric Bramat, le président du tribunal et Thierry Lescouar'ch, le procureur de la République, ont dressé le bilan de l'année écoulée et présenté les perspectives pour 2014.

Le préfet du Gard, le premier président de la Cour d'appel, le procureur général, les députés, les directeurs de tous les services, les officiers de Police et de Gendarmerie, les avocats des barreaux d'Alès et de Nîmes ainsi que les élus étaient les invités des magistrats de la juridiction alésienne, ce lundi 20 janvier. L'occasion pour Eric Bramat de présenter les nouveaux arrivants au tribunal d'Alès : Corinne Mathon, nouvelle juge d'application des peines, Chantal Jacquot-Perrin, vice-présidente du tribunal d'instance d'Alès et Yves Sardinoux, greffier. "Le poste de juge d'instruction est actuellement vacant" précise le président du Tribunal avant de souligner la baisse des effectifs. "Nous ne serons prochainement plus que huit magistrats au siège, avec les difficultés que cela comporte (...). Et l'effectif de greffe du tribunal n'est pas au complet". En effet, selon Eric Bramat, 14 fonctionnaires sont aujourd'hui en poste sur 20 emplois sont disponibles. Et les besoins nécessiterait la présence de 22 personnes. "Le sujet des moyens humains préoccupe les juridictions et pour l'avenir, des inquiétudes se font sentir. C'est bien dans ce contexte que Madame la Garde des Sceaux a entamé un processus de réflexion sur ce que sera la justice au 21e siècle".

1 379 poursuites en 2013

Du côté des chiffres de l'activité pénale, le nombre d'affaires poursuivies est en augmentation par rapport aux deux dernières années : 1262 poursuites en 2011 et 1300 en 2012. "En 2013, nous avons eu 10 dossiers criminels, 3 tentatives d'homicides, une tentative d'assassinat, trois affaires de viol" indique le procureur Thierry Lescouarc'h. Et d'ajouter : "Je tiens à souligner l'implication des forces de Police pour lutter contre la délinquance".

Concernant l'activité civile, "elle reste stable avec 2200 affaires nouvelles pour 2128 affaires terminées" déclare Eric Bramat. Mais "le stock des affaires en cours augmente (...) Il faut dire que nous avons manqué de magistrats du siège toute l'année, à l'exception des mois de novembre et décembre. Cela fait plusieurs années que nous sommes amenés à faire plus avec moins de moyens". C'est sur la question "centrale" de l'accueil et de l'orientation des justiciables que le président du Tribunal a achevé son discours. "L'année 2014 sera une année déterminante pour la justice. Il faudra toutes les énergies et les intelligences pour qu'elle conserve l'autorité de son glaive et l'équilibre de sa balance".

Elodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité