Actualité générale.ActualitésSanté.Société

LA GRAND COMBE Les professionnels réunis autour d’un projet de Pôle de Santé

De gauche à droite les Dr Guilhem Montel et Marie-Laure Pons, Brigitte Bousiges, Gérard Brioudes et Patrick Malavieille. Photo DR/RM
De gauche à droite les Dr Guilhem Montel et Marie-Laure Pons, Brigitte Bousiges, Georges Brioudes et Patrick Malavieille. Photo DR/RM

Trente neuf professionnels de santé du bassin de La Grand Combe se sont regroupés en association pour déposer un dossier de création d'un pôle de santé.

Dans un contexte marqué par les risques de désertification médicale, (trois médecins sont partis à la retraite en 2013 et deux autres départs sont annoncés) mais aussi par l'évolution des besoins des patients et de la pratique médicale, de plus en plus engagée dans le "médico-social" comme en témoigne le Dr Montel,  une quarantaine de professionnels de la santé : médecins, infirmière, pharmaciens ont créé une association et déposé fin décembre auprès de l'agence régionale de santé (ARS) un dossier de création d'un pôle de santé.

A la différence des maisons médicales, les pôles de santé qui regroupent également des équipes pluri professionnelles mais pas forcément sur un même lieu. Un point important pour Brigitte Bouziges, pharmacienne "car il  ne faut  pas détruire le maillage de proximité qui existe sur le terrain par des projets immobiliers ou commerciaux". Dans le cadre de la législation le pôle de santé ne peut donc être initié que par les professionnels accompagnés, si nécessaire, par les collectivités locales. Georges Brioudes, le maire des Salles du Gardon, comme Patrick Malavieille, maire de la Grand Combe sont d'ailleurs venus apporter leur soutien à l'association. "C'est la première fois que l'on voit sur ce territoire un tel engouement des professionnels", commente Patrick Malavieille, "les communes ne peuvent que suivre un projet qui est mené par des professionnels unis sur le terrain" dit-il. "Il y a longtemps que l'on attendait cela".

Au delà de la politique

"La simultanéité de cette proposition qui fait écho à un projet évoqué par la liste d'opposition à La Grand Combe n'est pas intentionnelle" explique Brigitte Bouziges. "Notre projet n'est pas politique et les professionnels qui composent notre équipe en témoignent. Nos premières réunions ont eu lieu en juin 2013 et il y a déjà eu 150 projets de pôles de santé déposés, il fallait passer notre dossier avant le 31 décembre". L'ARS devrait d'ailleurs donner une réponse à ce projet en Février. Nous nous sommes donnés deux priorités, poursuit-elle : "mieux coordonner le retour du patient de l'hôpital vers son domicile où il continuera d'être soigné, et également favoriser l'autonomie de nos patients par la formation thérapeutique".

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité