ActualitésEcologie.EconomiePolémique.Santé.Société

AMIANTE Vigilance des familles avant la démolition d’un HLM à St Jean de Valériscle

Sur al photo satellite, on localise parfaitement le HLM (en gris) au centre des habitations. Ph DR.
Sur la photo satellite, on localise parfaitement le HLM (en gris) au centre des habitations. Ph DR.

"Il suffit d’une fibre d’amiante dans le poumon pour déclencher un cancer 20 à 40 ans plus tard !" explique la famille Yu-Mass, voisine de l'immeuble HLM qui doit être démoli dans le village de  St Jean de Valériscle. La famille qui a monté un collectif info-amiante a déjà interrogé le maire et récupéré le diagnostic technique consultable en mairie qui prouve la présence d’amiante dans différents endroits du bâtiment. Bernard Hilaire, le maire du village St Jean de Valériscle qui compte un peu plus de 700 habitants, précise d'ailleurs que depuis le début, la mairie a pris toutes les précautions pour que cette démolition se fasse dans les meilleures conditions. "On a très envie que ce bâtiment qui constitue une verrue dans le paysage disparaisse, mais on ne veut pas que cela soit fait n'importe comment. Il n'est pas question de mettre en danger les habitants du village" dit-il.

Des précisions demandées

Suite  la lecture du diagnostic le collectif a posé de nouvelles questions. Selon eux "tout le  bâtiment n’a pas été vu par les experts et  la structure n’a pas été sondée dans sa masse, ce qui veut dire et qu’il peut y avoir beaucoup d’amiante en sandwich derrière le béton armé". Ce mardi 28 janvier , le propriétaire du HLM et le directeur de l’entreprise de démolition et de désamiantage se sont redus sur place. Face à la demande du collectif que le bâtiment soit expertisé dans sa totalité et qu’un carrotage soit fait en profondeur dans le béton pour voir quelle isolation a été utilisée lors de sa construction, Monsieur Barbusse des Logis Cévenols, s'est engagé à demander ces expertises complémentaires et à lever toutes les réserves avant démolition pour la santé des familles. Monsieur Pacot, de l’entreprise Buesa de son côté s’est engagé à protéger ses employés, à limiter les poussières en arrosant pendant la démolition et a communiqué un planning provisoire.

Trois semaines de désamiantage

Selon l'entrepreneur, les clôtures de chantier seront posées dès ce 29 janvier. Les appartements seront ensuite vidés et les portes, fenêtres enlevée... A ce stade des prélèvements complémentaires sont faits par l’expert Puis commence la phase de désamiantage qui doit durer trois semaines au minimum. En effet si on détecte de l’amiante en plus, la procédure sera plus longue. Le collectif, qui a obtenu l'appui  de l’association ADEVA (association d’aide aux victimes de l’amiante) déclare "rester vigilant à ce que ce chantier se déroule dans le respect des lois qui protègent les population".

Etiquette

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “AMIANTE Vigilance des familles avant la démolition d’un HLM à St Jean de Valériscle”

  1. Bonjour,

    Il est très important de distinguer les différents types de repérages amiante prévus par la réglementation en vigueur aujourd’hui.

    Ces obligations découlent du Code de la Santé Publique.
    Tous les immeubles dont la permis de construire est antérieur au 1 Juillet 1997 doivent disposer:
    – Dans les parties communes d’un DTA ( dossier technique amiante qui a du de plus être remis à jour depuis février 2012) dont l’objectif est de repérer les matériaux et produits en surface contenant de l’amiante, et d’évaluer leur état de conservation et au regard de cet état et d’éventuelles mesures d’empoussiérement des fibres d’amiante dans l’air de les enlever ou les confiner pour ne jamais porter atteinte à la santé de la population

  2. Bonjour,

    Je vous apporte des précisions quant aux obligations pour protéger la santé de la population en matière d’inhalation de poussières ou fibres d’amiante dans les immeubles dont la permis de construire est antérieur au 1er Juillet 1997.
    Pour synthétiser , les propriétaires ont l’obligation de réaliser un DTA ( Dossier Technique Amiante) depuis 2003 et qui a du être actualisé en à partir de février 2012 car la liste des produits ou
    matériau à repérer et évaluer leur état de conservation et également
    l’éventuel mesurage du nombre de fibres dans l’air s’est amplifier en 2012.
    Ce repérage permet uniquement de repérer les matériaux de surface,
    leur état d’usure et donc de conservation pour savoir s’ils sont dangereux pour la santé humaine.
    Au cas où ses matériaux ou produits de surface , par exemple des
    revêtements de sol seraient diagnostiques comme dangereux pour la population par l’opérateur de repérage amiante; ils sont à retirer
    ou à confiner de toute urgence par une entreprise spécialisée dans le désamiantage. En attendant ces travaux les locaux en question sont à consigner ( Interdiction au Public ) pour ne jamais polluer la population.
    D’un autre côté , avant démolition ou travaux, il est obligatoire et indispensable de faire un repérage avant démolition et:ou avant travaux de tout l’immeuble concerné pour déceler l’ensemble de matériau et produits contenant de l’amiante.Et cela bien sûr en plus du DTA qui ne concerne que les matériaux en surface,

    Tous ces repérages sont à faire par un opérateur de repérage amiante certifié et assurés disposant des moyens adéquates.
    En cas de présence de matériaux amiantés, il est obligatoire de faire appel à une entreprise spécialisée certifié pour les travaux de
    retrait d’amiante . Il ne s’agit pas d’une entreprise quelconque de démolition car des mesures de protections collectives et d’hygiène très particulières sont à mettre en oeuvre pour ne pas mettre en
    danger la population, et ce en plus des protections individuelles des salariés du chantier qui eux doivent avoir suivi une formation
    spécifique amiante et avoir obtenue une attestation de compétence amiante après un examen, et de plus bien évidemment une gestion des déchets amiante de la démolition est aussi à mettre en place pour ne jamais polluer l’environnement.
    Ce n’est pas une affaire simple ; il est recommandé de faire appel à un spécialiste de la réglementation amiante….
    Les approximations sont sources potentielle d’atteinte à la santé de la population et de pollution de l’environnement,

    Bon courage,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité