Gardonnenque

SAUZET Découvrez la pièce « L’augmentation » de Georges Perec, ce samedi 1er février 2014

Augmentation.jpg+1

 

Samedi 01 février 2014, à 21h00, la Compagnie Théâtre du Miroir vient interpréter sur scène la pièce  "L'augmentation"  créée en 1967 par Georges Perec.

Georges Perec écrivain et verbicruciste français qui a fondé ses œuvres sur l'utilisation de contraintes formelles, littéraires ou mathématiques, qui marquent son style.  "L'augmentation" est une pièce qui a été écrite d'abord pour la radio puis adapté plusieurs fois au théâtre, Georges Perec aborde dans cette pièce le thème de la souffrance au travail.

« L’augmentation » nous emporte dans un véritable parcours du combattant que vont mener les employés d’une banale entreprise, pour obtenir une hypothétique entrevue avec leur chef de service, afin d’obtenir l’éventualité d’une légitime augmentation de salaire ! Dans une accumulation de situations cocasses, burlesques et absurdes, nous assistons à leurs efforts pour accéder à cette requête.

Cette pièce est volontairement bâtie comme un labyrinthe, par Georges Perec. Une logique mathématique fait avancer les personnages en les ramenant régulièrement à leur point de départ. Mais ces personnages sont empreints d’humanité. Leurs aventures humoristiques nous renvoient au quotidien de nombreux employés de grandes entreprises déshumanisées où le profit reste la préoccupation principale des dirigeants.

Comédie mathématique et rhétorique, ou farce sociale grinçante… à vous de juger !

 

Samedi 1er février 2014, à  21h00, au foyer de Sauzet

Etiquette

Marjorie Moore

Les sorties dans le Gard, c'est mon domaine. Accrochez-vous, y a un sacré programme !

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité