A la uneActualité générale.ActualitésMunicipales 2014.Personnalités.PolitiquePolitique.Société

NÎMES 2014. Les surprises « arc-en-ciel » de Françoise Dumas

Ce matin, dans le local de campagne de Françoise Dumas, candidate PS aux municipales de Nîmes. D.R/C.M
Ce matin, dans le local de campagne de Françoise Dumas, candidate PS aux municipales de Nîmes. D.R/C.M

La candidate PS Françoise Dumas a démontré ce matin qu'elle pouvait aussi rassembler à gauche avec le député EELV Christophe Cavard et la conseillère municipale PCF Catherine Bernier Boissard.

Ce matin, alors que le soleil honorait de sa présence les terres nîmoises, la députée PS et tête de liste pour les municipales à Nîmes, Françoise Dumas, a de nouveau convié la presse dans son local de campagne. Un local ad oc pour la bataille municipale, aux allures guerrières, avec des cartographies travaillées et un rappel stratégique des dernières législatives. Un bon remède, meilleur en tous cas que les chiffres moribonds de la côte de popularité du président Hollande…

D.R/C.M
La conseillère municipale PCF Catherine Bernier Boissard rejoint le PS pour les municipales à Nîmes. D.R/C.M

L'objectif de Françoise Dumas était clair : il fallait démontrer qu'elle aussi savait "rassembler à gauche". Le leitmotiv des deux autres listes de gauche - Sylvette Fayet (Front de gauche) et Jean-Paul Boré (association politique TPNS) - qui depuis quelques semaines font véritablement un concours de biscotos pour savoir qui ratisse le mieux !

A ce jeu là, Françoise Dumas a montré qu'elle en avait, des muscles. Ainsi, si Sylvette Fayet peut se prévaloir d'avoir officiellement le soutien d'EELV, la candidate PS a présenté le député Christophe Cavard et l'ancien premier adjoint Alain Fabre-Pujol. "Je tiens à expliquer qu'il ne s'agit pas de la fusion de deux formations politiques, mais de la mise en commun des intérêts de chacun (…) Il faut sortir de la politique de bétonnage de la droite", explique en bon écolo le parlementaire, pressenti comme N°2 "symbolique" sur la liste.

Arc-en-ciel. Après la touche de vert, la touche de rouge. Et c'est sans doute là que vient la plus grosse surprise : la conseillère municipale PCF Catherine Bernier Boissard. Souvenez-vous, c'est elle qui avait perdu face à Sylvette Fayet lors des élections internes de son parti, alors qu'elle plaidait l'union dès le premier tour avec les socialistes.  "Mon engagement ne concerne que moi. Ce que j'ai choisi c'est l'efficacité pour faire aboutir une alternative à Nîmes assez puissante pour entrainer l'électorat de gauche et la population (…) Et ce rassemblement est un bel arc-en-ciel". De leur côté, les radicaux de gauche, "les cousins du PS", selon leur représentante Valérie Pezet ont accepté naturellement de s'allier à Françoise Dumas. Enfin,  des responsables associatifs comme Amal Couvreur et André Carrière composeront "le quart de ma liste réservée à la société civile", précise Françoise Dumas.

Autre surprise ce matin, Damien Alary qui a pris part au débat. Si il n'est pas sur la liste, il entend participer à la campagne en tant que président du comité de Françoise Dumas. Le vieux briscard de la politique a appelé au rassemblement : "il faut aller plus loin Françoise, sinon on risque de ne pas gagner. On peut y arriver mais il faut être uni et surtout ne pas créer des conditions qui ne permettraient pas l'union". Une référence à cette rumeur qui chuchote que Jean-Paul Boré serait persona non grata pour le Front de Gauche qui compte s'allier au second tour avec le PS ? A l'instar de ses concurrents, Françoise Dumas a rappelé que sa porte "était toujours ouverte". Le problème, c'est qu'avec toutes ces portes entrebâillées à gauche, le courant de la défaite n'est pas loin.

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

17 réactions sur “NÎMES 2014. Les surprises « arc-en-ciel » de Françoise Dumas”

  1. Chez Jean-Paul Fournier on reprend les mêmes et on recommence.
    Chez Francoise Dumas, idem !

    Les nîmois et les français en général veulent du changement, de nouvelles têtes et de la jeunesse !

    1. Ah bon, Christophe Cavard a déjà été sur une liste pour les municipales? et André Carrière, et Sebastien Gros, et Nicolas Cadène (liste non exhaustive)? La réponse est non.
      Seul le duo Fournier Lachaud s’entête avec des noms qui ont déjà prouvé qu’ils n’apportaient aucune solution pour notre ville.

  2. le rassemblent est une chance pour gagner afin d’impulser un véritable changement que les nîmois attend depuis 13 ans qui sont oubliée et trahit depuis ces années par la politique municipale sortante

  3. Très bonne nouvelle pour aller chercher la victoire.
    Vraiment une liste pleine de compétences: deux députés qui ont fait leurs preuves sur le terrain, une élue d’opposition active et des personnalités incontournables de la société civile Nîmoise.
    Cette liste est représentative de Nîmes et de ses talents, contrairement à d’autres où ego et entrisme sont les seuls atouts (suivez mon regard… vers la droite).

  4. Y’a pas à dire les nîmois font « Ouaouh » ! On est tous impressionné par cette recrue de choix. Blague à part, il est où le programme ?

  5. Je suis heureux de participer à la liste « Nîmes Capitale » avec « NîmEuropécologie », Christophe Cavard, sibylle Jannekeyn, Stella Pinnisi, Marc Viala, Corinne Pasquet, Denis Morch, Françoise Leblanc, d’autres,…. mélange d’expériences politiques et d’engagements citoyens avec de nouveaux visages, de « Verts historiques » et de nouveaux ayant participé à la création « d’Europe écologie les verts »; je n’oublie pas celles et ceux qui ont participé à la vie de « nîmes simplement », à l’écriture du projet présenté le 19/12/2014. Nous voulons sortir Fournier/Lachaud sans se tromper d’élection: là se sont les élections municipales! Et ce large rassemblement auquel se joint Catherine Bernie-Boissard présidente sortante du groupe communiste au Conseil Municipal et, j’espère, d’autres personnalités lance une dynamique de victoire pour « réveiller Nîmes ».

  6. Le programme Françoise DUMAS patiente. Iil arrive il sera là en temps et en heure. Connaissez vous le programme de FOURNIER/LACHAUD ???? Contre vérité, favoritisme etc…un bilan désastreux pour Nîmes.
    échec sur la la sécurité (chiffre en trompe l’oeil), sur la fiscalité, sur l’urbanisme, les quartiers abandonnés, le vivre ensemble bafoué etc..
    Françoise DUMAS prône la tolérance, le respect , l’écoute elle est la seule avec ses colistiers à pouvoir battre l’équipe municipale en place.

  7. On fusionne dans les projets pour gagner la partie …
    ce sera la situation idéale pour mieux se séparer ensuite ……
    et faire la preuve des importantes divergences de la gauche !

    cette gauche qui est déjà en elle même et en ces moments très compliqués
    tant divisée et quel qu’en soit le parti !
    On veut faire sauter la droite et barrer la route au FN certes mais pas à n’importe quel prix ! pitié ….
    Si la politique nationale dont l’exécutif actuel nous permettait seulement de croire et de penser que la gauche unie ou pas nous apportera le meilleur pour l’avenir de NIMES, je voudrais bien en être convaincu mais ce n’est hélas pas le cas – N’oublions pas nos politiques de gauche ayant servi dans le passé Nîmois qui n’ont alors pas du tout fait avancer en tous points nos territoires mais qui par contre les ont bloqué ! je ne pense pas que les Nîmois aient oublié car l’on en paie un lourd tribu – il ne faut pas tout mettre sur le dos de la droite actuelle Nîmoise qui a dû hélas aussi, combler et faire face aux politiques de gauche qui les ont précédé et rattraper entre autre leurs inerties ….. sur de nombreuses décennies ! alors Nîmois si vous souhaitez faire du sur place que votre ville et vos territoires s’encroûtent il n’y a pas de doute votez à gauche pour le coup il ne se passera RIEN !
    Je m’interroge d’autre part à savoir si le local électoral de Mme F. DUMAS est chauffé ? quand on les voit sur la photo et d’autres d’ailleurs, affublées de telles écharpes et foulards autour du cou – à moins qu’elles y soient malades chroniques… – on passe d’une extrême à l’autre avec soit les fameux foulards ou des ouvertures de col plongeantes qui suscitent un certain nombre d’indignations !
    soignez donc vos présentations Mesdames aussi dignement qu’il est de votre souhait que vos électeurs à leur tour vous soignent MERCI

    1. alors là franchement MDR …. vaut mieux d’ailleurs que d’en pleurer…!
      que de blablas ….. il suffit d’y croire !
      et une incompétence de plus au programme merci à vous !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité