A la uneActualité générale.ActualitésInsoliteMunicipales 2014.Personnalités.Polémique.PolitiquePolitique.Société

INSOLITE ou POLEMIQUE. Les « deux stylos » de Damien Alary

D.R/C.M
D.R/C.M

Spontanée ou volontaire, la petite mise au point de Damien Alary ce matin, à l'occasion de la remise officielle du label SMAC à Paloma, aura bien amusé journalistes et employés territoriaux. Alors que Jean-Paul Fournier, président UMP de Nîmes-Métropole, venait de vanter les prouesses de Paloma, le président PS du conseil général Damien Alary n'a pas manqué de mettre en avant sa participation d'un million d'euros à la réalisation du projet. "Je ne suis pas là pour polèmiquer mais j'ai failli venir avec deux stylos aujourd'hui", déclare mystérieusement Damien Alary. "Des stylos de l'agglo", interrompt soudainement Jean-Paul Fournier, sentant venir une petite pique. Sourire en coin, l'élu local poursuit : "un vrai stylo et un stylo plus mou pour signer cette convention de label puisque lorsque j'entend l'opposition du conseil général et notamment Laurent Burgoa (conseiller général UMP et aussi adjoint de Jean-Paul Fournier, NDLR) qui me dit que je dois arrêter de m'éparpiller dans les financements du conseil général au-delà de ses compétences… Je ne sais plus trop vous voyez !  (…) Mais bon, je n'en suis pas là et je suis ravi de signer".

Alors, tout en se prévalant à son tour de "polémiquer", Jean-Paul Fournier répliqua : "j'ai lu sur les sites du conseil général et régional que Paloma était avant tout du 'bon sens' et comme c'est moi qui en ai eu l'idée, je me réjouis de ces compliments et je les partage". Un partout, balle au centre. Mais pas le temps pour un deuxième round... Tel un soldat du feu, le président de la DRAC a voulu éteindre ce début d'incendie politique en réaffirmant la volonté conjointe de nos élus locaux de créer un "beau projet". Sur ces bonnes paroles, Françoise Dumas, représentante du conseil régional mais aussi candidate socialiste à la mairie de Nîmes, glissa discrètement : "ils ne seraient pas mieux ces stylos avec un petit liseré rose".  Rose comme la couleur du Parti Socialiste ? Et oui, pour les femmes, la perfection réside bien souvent dans le détail !

Coralie Mollaret

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

6 réactions sur “INSOLITE ou POLEMIQUE. Les « deux stylos » de Damien Alary”

    1. Vous êtes de mauvaise foi ou vous parlez sans savoir.
      Regardez mieux son local et sa lettre pour voir si le rose n’y est pas présent.

    1. Elle a répondu sur ça alors renseignez vous avant d’insulter.
      La rose et le poing viendra avec les autres logos, il faut être bien bête pour penser que Mme Dumas, députée socialiste, veut cacher qu’elle appartient au PS.

  1. Peut-on dire à Jean-Paul Fournier que ce n’est pas son idée mais celle de la municipalité Clary (1995-2001) ? En tout cas, cet équipement fonctionne bien. Clary a eu l’idée, Fournier l’a fait et Alary le finance. Bravo !

    Pour les logos sur la campagne de F. Dumas, ils font couler beaucoup d’encre dans le stylo des mauvaises langues. Ils seront là, il n’en manquera pas UN. Fin de l’histoire.

    1. Oui, la gauche a souvent des idées mais ne va jamais au bout de ces dernières ! Quand au fonctionnement laissez moi rire, dans l’article précédent il est clairement stipulé que Nîmes Métropole finance son fonctionnement avec le gard, la région et l’état donc ne rapportez pas tout à l’autre qui prétend que le département peut enfin participer à des projets culturels… sauf le musée de la romanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité