A la uneActualité générale.ActualitésMunicipales 2014.Politique

MUNICIPALES Benjamin Mathéaud « soigne » son environnement

Benjamin Mathéaud entouré de Faustine Nigay, Pierre Alais, Sébastien Espagne et Jean-Claude Holdrinet. Photo DR/EB
Benjamin Mathéaud entouré de Faustine Nigay, Pierre Alais, Sébastien Espagne et Jean-Claude Holdrinet. Photo DR/EB

Benjamin Mathéaud, candidat socialiste à la mairie d'Alès, a présenté ce mercredi matin trois nouveaux colistiers pour aborder les thèmes de l'environnement et de l'écologie.

Au lendemain de la présentation complète de la liste menée par le maire sortant Max Roustan, c'était au tour ce matin de son adversaire Benjamin Mathéaud de faire connaître certains de ses nouveaux partenaires qui l'accompagnent dans sa bataille pour "un nouveau souffle" à Alès. "Chacun d'entre eux incarne un engagement environnemental et écologique" précise-t-il avant de nommer Faustine Nigay, Sébastien Espagne et Pierre Alais, nouveaux candidats présents à ses côtés et Jean-Claude Holdrinet, candidat pour Europe Ecologie Les Verts, déjà connu sur la liste.

"À Alès, l'écologie est pour nous non pas un problème mais une solution et un des leviers qui peuvent, demain, permettre à notre bassin d'emploi de retrouver un nouveau souffle. Nous voulons rendre la ville plus accueillante par une valorisation de ses quartiers et corriger le Plan local d'urbanisme pour qu'il prenne en compte un urbanisme maîtrisé" explique Benjamin Mathéaud qui ajoute : "Ces dernières années, la ville a usé de beaucoup de communication pour faire semblant d'être sensible à l'environnement".

Tour à tour, ses trois nouveaux colistiers ont ensuite pris la parole. Faustine Nigay, employée à la clinique Bonnefon s'est présentée "comme une cévenole de cœur" et présidente d'une association de riverains créé en centre-ville pour lutter contre les nuisances sonores occasionnées par le restaurant musical d'Alès Plage. "J'ai choisi de suivre Benjamin Mathéaud pour que mes enfants aient un avenir sur Alès" déclare t-elle, précisant ne se sentir "pas du tout représentée" au sein du Conseil municipal actuel. Sébastien Espagne, enseignant et adhérent au parti socialiste, s'est rapproché de Benjamin Mathéaud lors du combat sur l'exploration et l'exploitation du gaz de schiste. "Je suis assez étonné de la situation alésienne où on a tendance à peindre tout en vert (...) Il n'y a aucune réflexion globale" affirme t-il avant d'avancer ces premières propositions autour "d'un programme pluri-annuel sur la transition énergétique". "Cela va commencer par les Logis Cévenols avant de s'étendre sur d'autres bâtiments et structures de la ville (...) Nous pourrions aussi réfléchir à une régie de production municipale d'électricité". Pierre Alais, ancien conseiller municipal d'Alès pendant trois mandats dit connaître "la difficulté de gérer les problèmes de la collectivité" mais aussi Max Roustan dont "le gros défaut est de ne jamais réfléchir avant d'agir". Pour lui, "il faut partir de ce qui existe et le transformer".

Pour conclure, Benjamin Mathéaud a souligné trois engagements forts. Il s'agit "d'atteindre dans six ans le 100% de repas bio dans les cantines", "de mettre un point d'arrêt dès le 31 mars au projet de golf car c'est une aberration écologique et économique" et de développer un nouveau système autour des ordures ménagères en transformant la taxe en redevance. Autrement dit sur ce dernier point, "plus les alésiens s'engageront dans le tri sélectif, plus ils pourront être gagnant à la fin". Reste à savoir qui sera le gagnant des élections...

Elodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “MUNICIPALES Benjamin Mathéaud « soigne » son environnement”

  1. Coup d’arrêt au délirant projet de golf destiné à une caste friquée locale ; très bonne initiative. Sur les terres définitivement acquises par l’Agglo : il faut installer des jeunes producteurs de culture bio pour alimenter les cantines scolaires. Idem pour les terres maraichères le long du Gardon. Faut agir local. C’est urgent !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité