A la uneActualité générale.Actualités

CONCOURS La coupe Georges Baptiste n’a pas choisi les apprentis alésiens

Les candidats de la Coupe Georges Baptiste étaient attendus sur plusieurs épreuves. Photo DR/
Les candidats de la Coupe Georges Baptiste étaient attendus sur plusieurs épreuves. Photo DR/

Hier, le Campus de l'apprentissage d'Alès accueillait la sélection régionale de la Coupe Georges Baptiste, prestigieux concours destinés aux professionnels de la restauration et aux jeunes en École hôtelière ou en Centre de formation professionnelle. Dix-huit candidats issus de onze établissements de la région, dont deux apprentis alésiens, ont tenté leur chance ce lundi 17 février pour décrocher un ticket en finale nationale. Ce sont deux jeunes élèves de l'Institut consulaire de Montpellier, Carmen Pensier et Amaury Barbado, qui ont été sélectionnés pour concourir le 11 avril à Nice face aux meilleurs serveurs de chaque région.

Carmen Pensier et Amaury Barbado ont été sélectionnés pour participer à la finale. Photo DR/
Carmen Pensier et Amaury Barbado ont été sélectionnés pour participer à la finale. Photo DR/

Un tremplin vers une reconnaissance professionnelle

La journée a été stressante pour chacun des candidats, attendus sur plusieurs épreuves par un jury composé d'une vingtaine de personnes : professionnels de la restauration, sommeliers, chef de rang, commerciaux, professeurs... Ces derniers ont jugé le potentiel des élèves sur le service en restaurant, de la prise de commande - avec un test en anglais - à la découpe et au flambage de poisson, en passant par la reconnaissance de fromages, le dressage de table et la réalisation de cocktails. Si le métier de serveur souffre parfois d'un déficit d'image, il nécessite pourtant de nombreuses connaissances techniques et un véritable savoir-être, inné pour certains.

Devenu le rendez-vous incontournable des professionnels et passionnés par la restauration, ce concours constitue un excellent tremplin vers une reconnaissance professionnelle fondée. Pour Pascal Morel, responsable régional de la Coupe Georges Baptiste, "il est important de médiatiser et de valoriser le travail de nos jeunes car ils ont beaucoup de talent". Sur place à Alès hier, Pascal Morel a tout de suite remarqué "la touche locale" apportée au concours grâce aux partenariats noués avec différentes entreprises alésiennes pour la mise à disposition leurs produits typiquement cévenols.

Elodie Boschet

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité