Actualité générale.ActualitésPolitiquePolitique.

PONT-SAINT-ESPRIT Roger Castillon  » Continuer le désendettement sans oublier d’investir « 

Roger Castillon, maire de Pont-Saint-Esprit. Crédit photo : Objectif Gard
Roger Castillon, maire de Pont-Saint-Esprit,... (Photo : Objectif Gard)

Élu en 2011 après des élections partielles remportées face à Gilbert Baumet, qui dirigeait la ville depuis 40 ans,  Roger Castillon espère asseoir ses idées pour un mandat entier. Face à une ville criblée de dette, l'ancien cadre dirigeant s'est attelé à reconstruire la ville petit à petit. Un vaste chantier que le candidat " divers gauche " espère bien reprendre pour six nouvelles années au sein d'une liste " d'union républicaine ".

Roger Castillon, quel bilan tirez-vous de vos trois années à la tête de Pont-Saint-Esprit ?

Quand nous sommes arrivés, la situation financière était vraiment délicate. Devant les dettes accumulées par l'ancienne municipalité, le préfet avait augmenté tous les impôts de 56% d'où une certaine nervosité des Spiripontains. La commune avait plus de quatre millions d'euros d'impayés et une dette estimée à 20 millions d'euros. Cela a été dur au début mais j'y ai pris goût, sinon je ne me représenterais pas !

Comment avez-vous procédé ?

Nous avons d'abord réintégré la ville dans le concert des collectivités. En 2013, nous avons touché 1,3 millions de subventions contre seulement quelques dizaines de milliers d'euros avec l'ancienne municipalité. Nous avons aussi réorganisé les services et leur fonctionnement. Je tiens d'ailleurs à saluer tous le personnel qui a très vite compris où était son intérêt. Aujourd'hui, les impayés ont été totalement remboursés au 31 décembre dernier et la dette, à cette même date, est désormais de 16,6 millions d'euros. Enfin, notre capacité d'autofinancement est de 1,2 millions d'euros.

Quels sont vos projets pour votre nouveau mandat ?

Il va falloir continuer notre désendettement sans oublier d'investir. Les toitures des écoles sont à refaire pour un coût d'environ 500 000€, tout comme la caserne Pépin qui n'est plus aux normes et dont la rénovation reviendra à deux millions d'euros. Il va falloir un nouveau puits pour l'eau potable de nos administrés ainsi qu'une nouvelle station d'épuration. Sur la durée du mandat, nous allons aussi essayer de sauver notre magnifique patrimoine qui tombe en ruine. J'ai d'ailleurs bien l'intention de racheter l'Hôtel Dieu qui est en vente pour y placer les services de la ville.

Êtes-vous confiant quant à votre réélection ?

La confiance s'installe petit à petit. C'est compliqué de se lancer dans la campagne tant que d'autres candidats n'ont pas encore présenté leur liste mais les premiers retours sont plutôt bons. Nous avons présenté notre liste il y a un mois avec 17 nouveaux colistiers sur 33 et notre local vient d'être inauguré. Notre comité de soutien vient aussi d'atteindre les 500 membres.

Propros recueillis par J.-M.C.

jeanmarie.cornuaille@objectifgard.com

 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité