A la uneActualité générale.Actualités

FAIT DU JOUR Gros plan sur le film qui revient sur la naissance d’Aigues-Mortes

Image du film. Copyright Gédéon Programmes
Image du film. Copyright Gédéon Programmes

Réussir à raconter 150 ans d’Histoire en 20 minutes, tel était l’enjeu de l’équipe du film : « Aigues-Mortes, un port pour les croisades ». Il faut admettre que Benjamin Fontana, le réalisateur, et les producteurs de Culturespaces ont plutôt bien réussi leur coup. Dans un film historique qui sortira le lundi 24 février au cinéma Marcel Pagnol d’Aigues-Mortes, le défi était de présenter aux Gardois mais aussi aux nombreux touristes qui fréquentent la ville, un film qui revient sur l’histoire d’Aigues-Mortes, sur ses remparts et sa Tour de Constance.

« Aigues-Mortes, un port pour les croisades » démarre en 1240 par l’arrivée en Camargue de Geoffroy de Montdragon, chevalier au service de Saint-Louis. L’homme achète les terres de l’Abbaye de Psalmodie et fait part des projets du roi : construire une ville autour d’un port royal ouvert sur la Méditerranée. Dans ce film de 21’43 minutes, on voit les croisades, cette volonté de Saint-Louis de libérer Jérusalem du joug musulman ainsi que des scènes de combat. On voit aussi l’évolution de la ville d’Aigues-Mortes, la construction des premières tours de guet et la fortification de la nouvelle ville d’où partiront, en 1248, la 7eme croisade puis, 22 ans plus tard, la 8eme croisade à laquelle ne survivra pas Saint-Louis.

Image du film. Copyright Gédéon Programmes
Image du film. Copyright Gédéon Programmes

Après la première projection du film, mercredi après-midi, en présence du maire de la ville Cédric Bonato et du réalisateur, les réactions de la salle étaient mitigées. L’un reprochait des scènes de combat susceptibles d’heurter la sensibilité des enfants de 7 ans (âge minimum conseillé) et des faits légèrement survolés. Un autre, au contraire, félicitait le travail du réalisateur. Cédric Bonato, lui, a trouvé le film pédagogique : « Nous devons évoluer et rendre l’histoire accessible à tous. Cet édifice remarquable avait besoin qu’on communique. J’ai un autre dessein pour la ville : c’est un classement Unesco. Ce film est la première pierre pour notre futur classement », commentait optimiste le premier magistrat de la ville.

Horaires :

Du 24 au 28 février (de 11h à 17h en semaine hors vacances scolaires. Fermeture à 16h le dimanche)

Du 1er mars au 30 juin (de 9h30 à 18h30)

Du 1er juillet au 31 août (de 9h30 à 19h30)

Du 1er septembre au 14 novembre (de 9h30 à 18h30. Fermeture à 16h le dimanche)

Du 15 novembre au 31 décembre (de 10h30 à 17h le week-end et vacances scolaires / de 11h à 17h en semaine hors vacances scolaires)

Tarifs :

Plein Tarif : 5€

Tarif réduit : 4€

Tarif scolaire : 3€

Cinéma Marcel Pagnol – 9, rue Victor Hugo – 30 220 Aigues-Mortes

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité