Actualité générale.ActualitésEconomieEconomie.

ALÈS HÖPLA veut proposer les spécialités alsaciennes aux cévenols

Marie Kélil voulait offrir aux alésiens les spécialités alsaciennes. PH DR/RM
Marie Kelil voulait changer de vie et offrir aux alésiens les spécialités alsaciennes. PH DR/RM

Marie Kelil et Cédric Gutnecht vont réinvestir les lieux de l'Epi Cévenol à l'abandon et y ouvrir un nouveau point chaud pour faire découvrir les spécialités alsaciennes aux cévenols.

Marie Kelil était coiffeuse en Alsace. Au chômage, elle décide de tenter l’aventure en Cévennes après avoir découvert le pays pendant les vacances. Elle fait donc transférer son dossier “Pôle Emploi” sur Alès avec la ferme intention de lancer en Cévennes les spécialités alsaciennes : “La Mauricette” garnie et le “Bretzel” que l’on ne peut pas trouver  à Alès. A partir de là commence un long parcours jusqu'à la date d'ouverture de la nouvelle enseigne HÖPLA, le 5 mars prochain.

L'ancienne boutique reprendra du service. Ph DR/RM
L'ancienne boutique reprendra du service. Ph DR/RM

Forte de son projet original et de sa motivation, Marie Kelil sera retenue à Pôle emploi  parmi les 9 candidats qui vont suivre le premier stage TEPE (Titre professionnel entrepreneur de petite entreprise) dans les locaux de l’Ecole des Mines au printemps dernier. Un stage haut de gamme proposé par le Cnam et qui permet de valider en 45 jours en mai et juin un certificat professionnel de niveau III au registre national  (niveau Bac+2) tout en abordant tous les aspects de la création d’entreprise .

Au départ,  Marie pensait ouvrir dès le mois de septembre, peut être en optant sur une solution mobile (camion) afin de multiplier les points de vente. "Mais les premiers contacts avec les municipalités m'ont montré que cela serait long et difficile" dit-elle. Revenue à un concept plus traditionnel, elle se heurte ensuite à la frilosité des banques devant les investissements à prévoir. "Enfin, nous avons trouvé la solution de la location de l'ancien local de l'Epi Cévenol au 3 rue Albert 1er qui était tout équipé. commente-t-elle.

Pour l’instant les produits régionaux viendront d’Alsace, “Je suis coiffeuse au départ, pas pâtissière !” dit Marie en riant. “Le projet et l’envie on l’avait déjà en arrivant" dit-elle. "Avec les compétences acquises en gestion, comptabilité et nos cibles clients, tout cela est maintenant beaucoup plus clair”. La formation continue leur permettra d'évoluer au fil des saisons.

hopla

 

 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité