A la uneActualité générale.ActualitésMunicipales 2014.Politique

MUNICIPALES « De belles perspectives pour le FN à Alès » selon Nicolas Bay

Gilles Caïtucoli, Nathalie Challier, Nicolas Bay et Julien Sanchez. Photo DR/EB
Gilles Caïtucoli, Nathalie Challier, Nicolas Bay et Julien Sanchez. Photo DR/EB

Hier soir, la candidate du Front national Nathalie Challier tenait sa seconde réunion publique à Alès. Accompagnée de Julien Sanchez, délégué national du FN, conseiller régional et Gilles Caïtucoli, secrétaire départemental du FN, elle a accueilli Nicolas Bay, secrétaire général adjoint du FN, venu la soutenir dans sa bataille pour les municipales dans le cadre d'une visite dans le Gard.

"Je dépose la liste Alès fait Front demain" a annoncé Nathalie Challier aux nombreuses personnes venues assister à la réunion, avant de remercier ses colistiers et d'énumérer leurs noms un à un, sous les applaudissements du public. "Nous sommes très motivés et compétents et nous proposons un programme qui correspond parfaitement aux attentes des Alésiens" a t-elle ajouté. Elle a ensuite rappelé les grandes lignes de son projet pour la ville : "Nous prendrons exemple des résultats financiers des maires FN, ils ont tous baissé la dette (...) Je suis la seule candidate à signer toutes les chartes d'engagement avec les entreprises, commerces (...) Sur la sécurité, je proposerai des îlotages de Police renforcés, des voitures équipées d'appareils photos".

Nicolas Bay s'est ensuite levé pour présenter les grands axes de la campagne nationale "qui constituent le tronc commun de tous les candidats FN", les quatre "i" : impôt, insécurité, immigration, injustice. "Nous devons lutter contre une fiscalité qui a atteint un niveau confiscatoire, spoliateur (...) Pour ce qui est de l'insécurité, le problème est simple : il y a une distorsion entre la loi et la réalité des sanctions. Parce que les moyens et les effectifs de Police ne sont pas au rendez-vous, les délinquants ne sont pas arrêtés et la culture de l'excuse fait que l'on leur trouve toutes sortes de circonstances atténuantes". Sur le plan de l'immigration, Nicolas Bay a déploré "une immigration massive qui a des conséquences concrètes dans la vie locale" en prenant l'exemple de "la construction d'une mosquée monumentale à Nîmes" qui faisait l'objet d'une de ses visites le matin.

Le public venu à la rencontre  de la candidate FN à la salle Roualdès à Alès
Le public venu à la rencontre de la candidate FN à la salle Roualdès à Alès

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “MUNICIPALES « De belles perspectives pour le FN à Alès » selon Nicolas Bay”

  1. Roustan monte une liste concurrente avec le facteur Ponge. Il va vous grappiller des voix pour vous éliminer du second tour. Malin un MAX le Roustan.
    Manque un peu de propositions locales pour séduire un électorat même frontiste..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité