A la uneActualitésEconomieEconomie.Polémique.PolitiquePolitique.

NÎMES Au pied du mur, la Fédération Française du Bâtiment tire la sonnette d’alarme !

Heric Quettelart (à gauche), vice-président de la FFB et le secrétaire général Olivier Polge. Photo TD
Heric Quettelart (à gauche), vice-président de la FFB et le secrétaire général Olivier Polge. Photo TD

Chaque mois dans le Gard, 40 emplois disparaissent dans le secteur du Bâtiment. Depuis fin 2008, ce sont près de 2.500 salariés qui se sont retrouvés sur le carreau. Pour ce qui est de la relève, elle est tellement pessimiste et voit si peu de débouchés que l’on dénombre 25% d’apprentis en moins en 2013… Des chiffres inquiétants et qui ne semblent pas devoir s’améliorer dans les mois qui viennent. C’est ce que craignent Philippe Tamaï, le président de la Fédération Française du Bâtiment (FFB) du Gard, son vice-président Heric Quettelart et le secrétaire général Olivier Polge. Pour ne plus subir la situation en restant les bras croisés, les trois hommes ont décidé d’agir en interpellant les hommes politiques, ces maires ou futurs maires qui ont un pouvoir considérable en matière de politique de logement. « Il faut une véritable volonté politique, assure Heric Quettelart. Tous les jours, on entend qu’on a besoin de crèches, d’écoles, de logements sociaux. Mais prenez les logements sociaux par exemple. Tous les élus sont d’accord pour en construire tant que c’est dans la commune voisine ». Les chiffres confirment les propos du vice-président de la FFB. En 2008, environ 5.900 logements collectifs et individuels étaient construits. En 2013 : 3.200 !

Devant un tel constat, la Fédération du Bâtiment réagit et lance, dans toute la région, le « Pacte pour le Bâtiment ». Un pacte qui contient huit mesures que vous trouverez en cliquant sur ce lien. A ce jour, Jean-Luc Chapon (Uzès), Jean-Luc Chapus (Caveirac), Ivan Couderc (Parignargues), Françoise Dumas (Nîmes), Jean-Paul Fournier (Nîmes) et Jean-Claude Mazaudier (Saint-Chaptes) ont signé le document et s’engagent, de fait, à respecter ce contrat lorsqu’ils ou elles seront élu(e)s. La Fédération Française du Bâtiment assure de son côté qu’elle n’hésitera pas à rappeler aux candidats leurs engagements.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité