A la uneActualité générale.ActualitésMunicipales 2014.Politique

MUNICIPALES ALÈS La place des Martyrs de la résistance vue par Benjamin Mathéaud

Le projet de Benjamin Mathéaud : à gauche, le parc arboré et à droite l'annexe de la Maison des associations.
Le projet de Benjamin Mathéaud : à gauche, le parc arboré et à droite l'annexe de la Maison des associations.

"Je veux rendre aux alésiens la place des Martyrs de la résistance" a répété plusieurs fois Benjamin Mathéaud, candidat socialiste à la mairie d'Alès, lors d'une conférence de presse organisée cet après-midi sur le thème de l'urbanisme. Accompagné de trois nouveaux colistiers - Christiane Thomas, professeur d'économie et de gestion au Lycée Prévert, Béatrice Troupel, chargée de mission dans la fonction publique et Julien Bonnet, professeur des universités en droit - Benjamin Mathéaud a présenté le projet qu'il souhaiterai mettre en œuvre, s'il était élu, sur la place des Martyrs de la résistance.

Un "poumon vert" plutôt qu'un "bétonnage"

Et c'est une ambition bien différente de celle du maire sortant que le candidat a dévoilé. Adieu "le projet Vinci-Roustan" - qui prévoit plusieurs implantions d’infrastructures dont un parking de 450 places, un hôtel “trois étoiles plus”, un immeuble d’habitation et trois petits immeubles de quatre étages - et bonjour à l'aménagement du "poumon vert d'Alès" et d'une Maison des associations. Pour mettre au point ce projet alternatif, Benjamin Mathéaud s'est adressé à un architecte et urbaniste, Rizk Lahlou pour qui "bétonner cette place ferait perdre sa qualité en entrée de ville". L'idée est donc plutôt de créer un grand parc arboré et aménagé de 12 000 m² pour la promenade avec des aires de jeux pour enfants et des bancs. À côté, se dresserait une Maison des associations, un bâtiment à énergie positive d'environ 2 000 m², qui serait en réalité une annexe de l'Espace André Chamson permettant de répondre aux besoins des associations alésiennes "qui ne trouvent pas de lieu pour se réunir", indique le candidat.

Benjamin Mathéaud, entouré de ses colistiers et de Rizk Lahlou, architecte urbaniste. Photo DR/EB
Benjamin Mathéaud, entouré de ses colistiers et de Rizk Lahlou, architecte urbaniste. Photo DR/EB

"Un projet 6 fois moins cher" assure Benjamin Mathéaud

"Le coût de ce projet s'élève à 5 millions d'euros contre 30 millions d'euros pour l'opération de bétonnage Vinci-Roustan" déclare t-il, laissant à son auditoire le soin d'apprécier. Concernant le futur multiplexe, Benjamin Mathéaud ne souhaite pas le rayer de la carte. "Nous ne sommes pas là pour priver les Alésiens de ce multiplexe, qui visiblement est attendu" commente t-il. Celui-ci serait positionné sur le parking de la Maréchale. "Si les Alésiens nous font confiance, nous lancerons une consultation sur ce projet alternatif" s'engage le candidat socialiste. La balle est dans le camp des électeurs...

Elodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “MUNICIPALES ALÈS La place des Martyrs de la résistance vue par Benjamin Mathéaud”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité