Actualité générale.ActualitésPolitiquePolitique.

LAUDUN-L’ARDOISE Patrice Prat, un départ qui n’en est pas un

Patrice Prat quitte son poste de président de la communauté de commune Rhône-Cèze-Languedoc. Il transmettra dès lundi sa démission au Conseil général. Photo DR/
Patrice Prat se retire mais compte bien rester dans les sphères communales. (Photo D.R.)

Patrice Prat a surpris tout son monde en annonçant son départ de la mairie de Laudun-L'Ardoise, après trois mandats. Élu à 29 ans en 1995, le député de la troisième circonscription du Gard ne voulait pas en faire trop. " J'ai toujours dit à ma famille que je ne ferai pas plus de trois mandats. Beaucoup s'accrochent à leur poste. Ce n'est pas mon cas ". Dans le bureau qu'il occupe depuis presque 20 ans, il n'a pas encore commencé à déménager ses effets personnels. Si son départ semble irrévocable, il n'est pas sans un pincement de cœur. " On met forcément de l'affect dans ce que l'on fait. J'essaye de respecter mes objectifs de vie. Et je ne reviendrai pas ", jure-t-il. Mais il ne sera pas bien loin.

Patrice Prat ne compte pas se retirer ainsi des affaires de la commune. " Je serais numéro trois sur la liste menée par mon adjoint, Philippe Pécout. Je serais très présent et actif mais je ne veux quand même pas gêner mon successeur. Nous serons un tandem. " De toute façon, il ne se fait aucun souci pour l'élection de Philippe Pécout, qui l'a accompagné pendant deux mandats. " Il faut laisser rêver ceux qui sont challengers. Majoritairement, on nous aime. Ce n'est pas en faisant le hibou tous les six ans que l'on arrive à convaincre les gens ". Du coup, la campagne sera courte. Quatre semaines pour assurer " la victoire ".

Même en retrait, Patrice Prat veut agir en " éclaireur ". L'emploi et l'économie sont son cheval de bataille. " L'histoire est avec nous. Laudun-L'Ardoise est une terre industrielle qui a connu de grands groupes sidérurgiques et métallurgiques. Il y a même une voie ferrée qui nous relie à Alès et un port sur le Rhône. " Des infrastructures qui sont tombées en désuétude en 2004, après le départ d'ArcelorMittal. Mais Patrice Prat en est persuadé, l'avenir est ici. " Il faut moderniser et revitaliser les équipements. Nous sommes le seul secteur du sud de la France, dans l'arrière pays, à disposer de ces infrastructures. C'est ici que cela va se passer dans le futur. " La rénovation du complexe sportif de Lascours, et de sa piscine couverte, est aussi une de ses priorités. Maire ou pas, Patrice Prat compte bien faire vivre ses idées.

J.-M.C.

jeanmarie.cornuaille@objectifgard.com

Etiquette

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “LAUDUN-L’ARDOISE Patrice Prat, un départ qui n’en est pas un”

  1. Pour l’information des lecteurs d’Objectif Gard :

    Un journal économique (Les Échos) permet sur son site Internet d’obtenir les indicateurs des communes de France et de comparer leur gestion.

    Cinq critères ont été retenus : compétitivité fiscale, dynamisme entrepreneurial, gestion financière, cohésion sociale et politique du logement.

    Une note est attribuée à la commune pour chacun de ces critères, j’ai rentré le nom de 10 communes du Gard comparables en terme de population (autour de 5 000 habitants) – certaines gérées par la gauche, d’autres par la droite – et j’ai pu ainsi obtenir ce classement que vos lecteurs seraient sans doute heureux de découvrir :

    1/ Bouillargues : 53 points
    2/ Laudun – L’Ardoise : 52
    3/ Bellegarde : 51
    4/ Garons : 49
    5/ Roquemaure : 46
    6/ Calvisson : 45
    7/ Milhaud : 41
    8/ Saint-Christol-lès-Alès : 38
    9/ Sommières : 37
    10/ Manduel : 36

    Pour Bouillargues ce qui fait la différence avec les autres communes c’est la note obtenue en gestion financière : 16/20.

    On le voit M. Prat peut être très satisfait des résultats de sa commune!

    1. Bonjour
      Je suis lecteur régulier d’objectif gard que je trouve super. J’étais effaré de voir un article signé par Michel.
      Je peux dire que cela m’a mis les boules que Michel classe ma commune dernière…alors j’ai pris des renseignements.
      Michel a beaucoup de temps pour analyser les chiffres pourtant son analyse est orientée et comme ma commune en fait les frais, je vais vous situer le personnage. Michel est rémunéré comme attaché territorial (gros salaire de cadre A) par le centre de gestion du Gard depuis plus de dix ans pour rester chez lui… Oui payé depuis plus de 10 ans parce qu’il est incapable de trouver ou de garder un poste dans une collectivité.
      Alors un conseil Michel : profiter du système, mais ne juger pas les communes que vous êtes dans l’incapacité de gérer comme nous l’indique votre passé. On vous a connu, vous étiez secrétaire de mairie à Bouillargues (curieusement première dans votre classement) et vous n’avez pas su garder votre poste. Depuis 2 maires se sont succédés dans cette commune, et aucun ne vous a repris.
      Ni là ni ailleurs…
      La gestion de ma commune n’a pas être jugé par un parasite du système…
      Bonne soirée à tous les lecteurs.

    2. On s’aperçois là que Laudun est bien noté quoi qu’on se pose quand même des questions, mais au niveau de l’endettement , Laudun arrive juste derrière Pont St Esprit !!! à suivre !!!

  2. PONT + Laudun + Bagnols = l’agglomeration gard rhodanien sera une des plus endettées alors car c’est les 3 plus grosses villes du territoire (et toutes de gauche)
    Heureusement y a les sous de Marcoule-Chusclan pour contribuer aux depenses de la communauté et peut etre Tavel…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité