Actualité générale.ActualitésActualités Gard.

NÎMES La peinture taurine s’expose au Novotel Atria jusqu’au 31 mars

Les peintures de Nicolas Postec laissent une grande place à la couleur. (Photo J.-M.C.)
Les peintures de Nicolas Postec laissent une grande place à la couleur. (Photo J.-M.C.)

Dans les salons du Novotel Atria de Nîmes, Nicolas Postec a élu domicile depuis maintenant une semaine. Fonctionnaire le jour, il peint la nuit et expose 14 de ses œuvres au public jusqu'au 31 mars. Des peintures inspirées de sa passion pour la beauté de la tauromachie. " J'aime l'homme en costume de lumières au centre de l'arène. Artistiquement, la mise en scène de la tauromachie est magnifique ". Sur ses toiles, des toreros colorés. Du jaune, du rouge, du rose et l'impression de mouvement. " Ma peinture est abstraite mais je m'inspire beaucoup d'images et de la posture des toreros que je peux voir sur des magazines. "

Pour ce Nîmois d'adoption, il s'est installé dans le Gard il y a 20 ans, il ne s'agit pourtant pas d'une ode à la corrida. " Mes peintures sont ouvertes à tous. Des personnes qui n'y connaissent rien peuvent tout à fait aimer le style de mes peintures et les ramener en souvenir de Nîmes. " Cela ne fait que deux ans que Nicolas Postec s'est mis à la peinture. Une passion transmise par sa mère. " Elle dessinait bien mais elle a toujours regretté de ne pas avoir fait les beaux art. J'ai pris le relais. " L'homme ne compte pas s'arrêter là. " C'est en peignant que l'on trouve son talent.  Je suis autodidacte et je n'ai jamais pris de cours, mais je peux dire que je je me suis découvert un style ".

Pour ceux qui voudraient en savoir plus, voici le lien vers son site internet :

https://sites.google.com/site/newartpeintures/

Etiquette

Vous aimeriez aussi

5 réactions sur “NÎMES La peinture taurine s’expose au Novotel Atria jusqu’au 31 mars”

  1. Très beau travail, fait avec application. Je te souhaite de continuer comme ça dans tes prochaines toiles.
    Bonne chance pour la suite.
    Je t’aime Papa.

  2. La couleur pour le peintre aussi bien que le style pour l’écrivain, est une question non de technique mais de vision. Il est la révélation, qui serait impossible par des moyens directs et conscients, de la différence qualitative qu’il y a dans la façon dont nous apparaît le monde, différence qui, s’il n’y avait pas l’art, resterait le secret éternel de chacun.
    La persévérance et le travail finisse toujours par payer.
    Félicitations Maestro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité