A la uneSports GardUSAM

HAND L’USAM s’incline logiquement face à l’ogre parisien (22-28)

(Photo J.-M.C.)
Patrice Annonay a écœuré les gardois en seconde période. (Photo S.C.)

Face aux galactiques parisiens, l'USAM aura finalement tenu une mi-temps. Le temps de proposer une défense compacte et un état d'esprit qui a chauffé à blanc le Parnasse. Malheureusement pour les Gardois, cela n'aura pas suffit puisqu'ils se sont finalement inclinés (22-28). Tout avait pourtant idéalement commencé. Devant des Parisiens amorphes, l'Usam menait (2-0), et il fallait même attendre la cinquième minute avant de voir le premier but parisien, par l'intenable Luc Abalo. Mais très vite, les Abalo, Hansen ou Narcisse ont accélérés leur marche en avant, prenant même quatre buts d'écart à la vingtième minute de jeu. Loin d'être abattue, la green army revenait au score et la mi-temps était sifflé sur le score de (12-13).

Le début de seconde période sera terrible pour les Nîmois. Dans les cages parisiennes, Patrice Annonay stoppe tout (il totalisera 13 arrêts au total) et les attaques parisiennes font mouche à chaque foi. Après dix minutes de jeu dans le second acte, Paris mène de quatre buts (18-14). Malgré quelques sursauts d'orgueil de l'Usam, le club parisien prend le large et les verts ne tiennent plus le rythme. À huit minutes du terme de la rencontre, le club de la capitale mène de sept buts (17-24). En toute fin de partie, l'Usam inscrira bien trois buts d'affilé mais le mal était fait. L'équipe parisienne a logiquement remporté une partie qu'elle a maîtrisé de bout en bout.

Les réactions :

Jérôme Chavet (entraineur de Nîmes) : " Je suis fier car les garçons ont fait par moment du bon hand. Je leur avait dit de se faire plaisir. On leur a tenu la dragée haute en première mi-temps mais avec l'équipe et le budget qu'ils ont, nous ne jouons pas sur la même planète. Il fallait faire un match parfait sur tous les points mais nous n'y sommes pas parvenus. "

Julien Rebichon (ailier gauche) : " Cela a été un match compliqué. On a joué contre une grande équipe. Physiquement, cela a été dur en seconde période mais je pense que l'on aurait pu faire mieux. On nous a tous dit avant le match que c'était des extraterrestres, mais sur le terrain, on y pense pas. "

jeanmariecornuaille@objectifgard.com

 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité