Actualité générale.ActualitésMunicipales 2014.PolitiquePolitique.

NÎMES 2014. Coup de théâtre à gauche : « un triste spectacle » pour Jean-Paul Boré qui s’interroge…

Jean-Paul Boré à la tribune. D.R/T.D
Jean-Paul Boré à la tribune. D.R/T.D

Il a attendu, mais pas trop quand même. A travers un communiqué, le candidat de l'association politique TPNA Jean-Paul Boré a assisté, dit-il, à "un triste spectacle", hier soir à la préfecture, où se jouait une tragicomédie entre les partis de gauche. Ces derniers qui ont tenté sans succés de déposer une liste d'union pour le second tour.

Pour le maire-candidat UMP, "Jean-Paul Boré était le seul qui avait un programme".
Pour le maire-candidat UMP, "Jean-Paul Boré était le seul qui avait un programme".

Alors, c'est fort de ses 9% et des poussières - un score certes pas négligeable, mais qui ne lui ouvre pas pour autant les portes du second tour - que Jean-Paul Boré continue de soutenir : "tout n'a pas été fait pour que la victoire du rassemblement citoyen soit remportée. Seules des places dans l’opposition les intéressent ".

Et de s'interroger : "Françoise Dumas voulait-elle vraiment gagner cette élection ? Que se jouait-il vraiment derrière cette campagne si bâclée ?". Et de rappeler le "refus" par les autres candidats d'organiser "des primaires" avant le premier tour.

"Loin de nous réjouir, cette situation nous désole tant les besoins de changement et de dynamisation de notre ville sont urgents ! (…) Ce spectacle attristant est lourd de conséquences. Il traduit la fin des logiques partisanes que TPNA dépasse depuis 3 ans", met fièrement en avant Jean-Paul Boré.

Ce matin, à l'occasion d'un tractage devant les Halles, Jean-Paul Fournier et son premier adjoint Franck Proust ont réitéré leur "indignation" tout attaquant : "pour ce deuxième tour, nous avons face à nous des gens qui n'ont pas de programme. Le FN m'insulte, le PS n'a pas de projet… Bon Sylvette Fayet, il y a bien quelque chose (…) Mais c'est vrai que Boré avait au moins un programme, même si nous étions contre".

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

8 réactions sur “NÎMES 2014. Coup de théâtre à gauche : « un triste spectacle » pour Jean-Paul Boré qui s’interroge…”

  1. Fournier a un programme ?
    Sans doute oui, quelque chose d’incohérent dans la suite logique des 13 années passées devant les tribunaux pour défaire ce qu’il faisait.
    Son musée est un gouffre financier dont même Lachaud ne veut pas. Son TCSP est une bouffonnerie et le centre est en perdition. Bref pas de quoi pavoiser.
    13 ans et 4 milliards d’euros après le bilan est chagrin.
    Gillet a un programme.
    la partie se jouera entre eux.

  2. A quelque chose malheur est bon :

    Au moins cette grande claque que la gauche institutionnelle s’est donnée à elle-même, à force de médiocrité et de suffisance, doit-elle servir à reconstruire plus tôt que prévu sur les bases préconisées par Jean-Paul Boré.

    Personnellement, c’est tout mon souhait et, dans l’immédiat pour ce second tour, je voterais utile contre le front national… ce ne sera donc pas pour les gauches qui restent en lice.

  3. Jean-Paul Fournier ne dit pas la vérité lorsqu’il prétend que Yoann Gillet l’insulte.

    Voudrait-il se faire passer pour un innocent, alors qu’il se livre lui-même à des attaques plus que douteuses contre cet adversaire qui le gêne:

    en voici quelques exemples

    http://www.objectifgard.com/2014/03/06/lentretien-du-jeudi-jean-paul-fournier-ce-que-lon-promet-on-va-le-faire/

    http://www.objectifgard.com/2014/03/18/meeting-nimes-2014-jean-paul-fournier-fait-le-plein-aux-costieres/

  4. Je propose à Jean-Paul Boré de faire un petit retour en arrière.

    Se souvient-il du fait que Françoise Dumas, qui avait été sollicitée par Jean-Paul Fournier pour figurer en bonne position sur la liste de Jean-Paul Fournier, lors de la municipale précédente, avait longtemps hésité avant de dire non.

    Ceci pourrait peut-être expliquer cela.

    1. cela n’a pas l’air de gêner le PCF…qui combat le gouvernement mais le soutient.
      Quant aux verts, ils bouffent à tous les râteliers.

  5. Il faut vous renseigner auprès de votre préfecture pour connaître les modalités de dépôt de votre candidature.
    Dans chaque département un arrêté du préfet précisera les lieux de dépôt (préfecture ou sous-préfectures) de votre candidature.
    Pour le premier tour, les déclarations de candidatures sont déposées en février 2014 à partir d’une date fixée par ce même arrêté et jusqu’au jeudi 6 mars 2014 à 18 heures, aux heures d’ouverture du service chargé de recevoir les candidatures.
    En cas de déclarations de candidatures nouvelles au second tour, celles-ci sont déposées à partir du lundi 24 mars 2014 et jusqu’au mardi 25 mars 2014 à 18 heures, dans les mêmes conditions.

    http://www.interieur.gouv.fr/Elections/FAQ/Les-elections-municipales/Candidatures/Delais-et-lieux-de-depot-des-candidatures

    La liste Dumas est donc illégale !

  6. Franck Proust, candidat aux élections européennes juste derrière Michèle Alliot-Marie, qui voulait envoyer la police française donner un coup de main à la police tunisienne pour réprimer la révolte légitime du peuple de ce pays, et surtout, pour sauvegarder ses futures vacances à Djerba, devrait adopter un profil bas.

    Mme Alliot-Marie, qui a aussi vu sa mairie perquisitionner récemment par la police, sera donc colistière de M. Proust au mois de mai. On peut donc s’interroger sur d’aussi mauvaises fréquentations de l’adjoint au maire de Nîmes et réfléchir encore avant de voter dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité