A la uneActualité générale.ActualitésMunicipales 2014.Politique

NIMES 2014. « Je félicite Monsieur Fournier. Il a fait l’union dans son camp dès le premier tour », reconnait Françoise Dumas (PS)

Françoise Dumas, peu après son arrivée à son QG
Françoise Dumas, peu après son arrivée à son QG

21h57 : La permanence est presque vide, et les larmes de Françoise Dumas coulent avec retenue sur les épaules de son fils.

20h40 : Arrivée de Françoise Dumas sous les applaudissements d'une soixantaine de militants. La désormais ancienne candidate cache péniblement son abattement par des sourires. "Je suis triste que le FN ait obtenu le quart des voix des électeurs (24,42%). C'est la première leçon que je retiens. C'est clairement un vote d'adhésion pour le Front National. Je félicite Monsieur Fournier. Il a fait l'union dans son camp dès le premier tour. De mon côté, je suis députée. Il me faudra faire remonter en national dans ma circonscription, le FN a emporté une ville, Beaucaire. C'est là ma première responsabilité".

"Pour ce qui est du reste, c'est encore douloureux pour moi ce soir. On en reparlera quand on aura fait un bilan distancié avec mes colistiers. Je serai dans l'opposition à conseil municipal de Nîmes et je ne vais pas lâcher. On ne va pas laisser le PS sombrer dans notre ville", ajoute-t-elle en direct sur France Bleu Hérault. "Notre accord était sûrement trop fragile pour que ça marche. Dans tous les cas, il est clair qu'il faudra se poser les bonnes questions pour tirer les leçons de ce qui s'est passé".

20h20 : Première réaction de Grégory Pugeaux, membre de la liste socialiste : "On s'attendait à bien pire. On a fait 13,94% contre 14,73% au premier tour. Il n'y a pas eu de vote sanction. C'est mardi soir qu'on a perdu. Là, on a sauvé les meubles. Mais on va demander des comptes pour savoir ce qui s'est vraiment passé mardi dernier. On va monter au créneau. Est-ce vraiment un problème d'individualité ou une volonté cachée? Ce sera difficile de le savoir, c'est vrai. Je n'en veux pas à Françoise Dumas. Elle a certes une responsabilité dans ce qui s'est passé mais il n'y a pas qu'elle. Je tiens à souligner que tous les gens de cette liste n'étaient pas intéressés par leur place. Beaucoup ne se sont jamais posé la question. Et c'est ceux qui sont là ce soir. D'autres se posent effectivement la question. Et je ne les vois pas."

19h57 : Les premiers chiffres officieux s'échangent silencieusement entre les colistiers. Françoise Dumas terminerait dernière. Pas de réactions au sein du groupe qui s'y attendait très largement après les événements de cette semaine. La plupart ne penchent même pas la tête vers la télévision qui doit annoncer d'une minute à l'autre les résultats officiels.

Quelques militants attendent des résultats qu'ils connaissent déjà
Quelques militants attendent des résultats qu'ils connaissent déjà

19h55 : Les colistiers gardent le sourire malgré les résultats attendus pour la liste socialiste. Cette soirée sera plutôt une occasion de festoyer entre militants.

19h35 : Le QG de Françoise Dumas, socialiste, de remplit progressivement dans le calme. Une trentaine de colistiers et militants sont présents. Rappelons que la candidate est arrivée 3e au premier tour des municipales la semaine dernière, avec 16,3%, derrière le maire sortant Jean-Paul Fournier et le frontiste Yoann Gillet.

Au QG de la candidate socialiste, quelques minutes avant l'annonce des résultats
Au QG de la candidate socialiste, quelques minutes avant l'annonce des résultats

 

 

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “NIMES 2014. « Je félicite Monsieur Fournier. Il a fait l’union dans son camp dès le premier tour », reconnait Françoise Dumas (PS)”

  1. la première leçon a retenir ce n’est pas que les autres soient bons , c’est surtout que l’on est soi même très mauvais !!! l’entre deux tour a démontré l’amateurisme évident d’un groupe de débutants et révélé le problème d’ego de chacun où l’intérêt personnel a primé sur l’Intérêt des nîmois !!!
    Alary ? il est a Vauvert ! Des le départ il a bien compris qu’une course se gagne qu’avec de bons chevaux …

  2. En effet c’était mal engagé ,surprenant qu’une liste comportant 2 députés ,2 chefs de cabinet de ministre, des conseillés généraux et un 1er fédéral se soit conduite avec tant d’amateurisme ,
    Sans union point d’espoir ! Le résultat est là
    Et un principe qui se vérifie toujours : on ne fera jamais d’un âne ,un cheval de course
    Comme dit Fred Fontaine : Socialiste réveille toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité