A la uneActualité générale.ActualitésPersonnalités.Polémique.PolitiquePolitique.Société

MUNICIPALES. Beaucaire : Ce que pensent les habitants de leur réveil « bleu Marine »

D.R/C.M
D.R/C.M

Hier soir, à la faveur d'une quadrangulaire, le candidat Julien Sanchez a fait tomber la quatrième ville du département dans l'escarcelle du Front National. Ce matin dans le centre-ville beaucairois, c'est loin d'être la panique pour les habitants même si certains administrés redoutent l'idéologie du parti… 

D.R/C.M
Abdelouih, chauffeur routier, originaire du Maroc. D.R/C.M

Ce matin, l'idée de se faire administrer par un maire FN ne chamboule pas plus que ça les Beaucairois. Après une nuit mouvementée - quelques poubelles brulées et un léger caillassage - la vie a repris son cours dans le centre-ville. Eblouis par la doux soleil de printemps, les cafetiers ouvrent leur bar, tandis que les maçons reprennent leur bruyant chantier. Certains passants, visiblement pressés regagnent leur lieu de travail. D'autres, sont déjà attablés pour déguster leur café de ce début de semaine.

Les déçus de "l'UMPS"

Le décor est ainsi planté. Et si la cosmopolite Beaucaire a élu hier soir un maire frontiste (le seul dans Gard, NDLR) avec presque 40% des suffrages exprimés, cela ne fait "ni chaud, ni froid", à Abdelouih. Chauffeur routier, le trentenaire originaire du Maroc s'explique : "les gens sont déçus par la politique de l'UMP et du PS. Regardez : avec Hollande mon salaire a baissé. (…) Alors, oui le FN peut être contre les arabes… Mais le nouveau maire FN ne va pas entrer chez moi et me mettre dehors ! Tout ce que j'espère, c'est qu'il ne va pas augmenter mes impôts, sinon au bout de six ans on le vire !".

Même son de cloche du côté de Kader et Karim, retraités : "les gens en ont marre de la droite, de la gauche. On verra bien ce que cela donne avec le FN. Mais qu'avons nous à craindre ? Nous sommes à la retraite et nous sommes Français. La priorité, c'est de trouver du travail pour les jeunes". Selon une étude de l’INSEE publiée en septembre dernier, le taux de chômage de l’ensemble de la population s'élève à 15% allant jusqu’à 37% chez les jeunes actifs. De quoi en désespérer certains.

Alors, les électeurs FN, sont-ils en grande partie des déçus de "l'UMPS" que dénonce Marine Le Pen ? Visiblement oui. Mais pour gagner, la personnalité de Julien Sanchez a aussi pesé dans la balance électorale : "on voit que le FN n'est plus comme avant, il essaie de s'améliorer. Et puis, un maire de 30 ans peut apporter du dynamisme à la ville et surtout au centre-ville qui se meurt. Un jeune, ça a de l'ambition, ça veut faire ses preuves", avance Kathy.

D.R/C.M
Saïd, employé dans une entreprise de mobilier.  D.R/C.M

"Catastrophe". Saïd, employé dans un magasin de mobilier est beaucoup plus retissant à ces premières déclarations : "ce qui me dérange chez le FN, c'est qu'il pense que nous voulons imposer notre culture musulmane ici, alors que pas du tout. Nous venons ici pour avoir un vie meilleure et nous voulons vivre en paix avec les gens". Au détour d'une rue, Anissa déplore aussi cette élection : "les gens l'ont choisi, maintenant il faut assumer… Mais il y a eu beaucoup d'abstention et trois autres candidats. Cela lui a facilité la tâche (Julien Sanchez, NDLR)".

A quelques mètres de là, Martine et Anne surveillent les élèves pendant la récréation. Fortement impliquée dans le réseau associatif, Martine est inquiète : "c'est la catastrophe. J'espère qu'il ne va pas diminuer les subventions accordées aux associations qui sont l'oxygène de la ville. Et puis, il y a aussi les écoles qu'il faut rénover".

Plus alarmante, Anne se lâche : "avec un maire FN, il va y avoir une libéralisation de la parole raciste. Pas plus tard que ce matin, un homme a dit à une petite-fille métisse de 8 ans qu'on allait la passer au Kärcher ! Elle a 8 ans ! Il ne faut pas se tromper, les électeurs du FN sont certes déçus par la droite et la gauche, mais la majorité d'entre eux ont des idées racistes qui fleurissent en période de crise. Et si Julien Sanchez n' a pas d'idées racistes, ses électeurs oui ".

Coralie Mollaret

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

8 réactions sur “MUNICIPALES. Beaucaire : Ce que pensent les habitants de leur réveil « bleu Marine »”

  1. Je ne comprends pourquoi un élu F.N. provoquerait la panique. Maintenant qu’il est élu Maire il doit prouver ses capacités qui,espérons pour les beaucairois, seront aussi BON que ceux d’Orange dont le MAIRE a été élu au 1er tour,ce qui prouve la satisfaction de ses compatriotes.

  2. BEAUCAIRE ne va pas changer du jour au lendemain le nouveau Maire doit y prendre ses marques comme pour chaque villes et villages où un changement de Maire a eu lieu rien de plus – ensuite en effet il devra se mettre au travail et, il y en a c’est du réel ! IL se doit d’y être en principe exemplaire comme chacun de nos Maires mais raison de plus pour lui et le parti qu’il représente ! je le pense intéressant et certainement au top pour engager les changements afin de redynamiser BEAUCAIRE … un 1er bilan sera à faire dans 6 ans et si alors il s’avère meilleur que le bilan actuel et bien pourquoi ne pas le reconduire ! c’est l’avenir qui le dira – Les Elus du FN ont tout à prouver, tout à faire pour s’imposer tracer leurs chemins gagner en considération et réaliser leurs engagements de campagne – auquel cas Beaucairois n’ayez pas de peurs ni de scrupules à mon sens ça devrait le faire il va falloir y demeurer un brin patient ! vive Beaucaire et ses Habitants et bonne route à son nouveau Maire également –

  3. Comme il n’y a rien de neuf avec le FN, les gens sont inquiets en voyant le programme qui vaut celui de l’UMP voir du PS (sur le plan économique).
    L’exemple du gaz de chsite : le Fn par la voix de certains de leurs militants (élus) sont favorables à l’exploitation du gaz… outre les dangers… ils récitent les même histoire que l’UMP, le PS ou divers patrons pour dire que cela va développer l’économie. Même si ça fait des emplois combien ça en détruit dans l’agriculture… et les conséquences sur la biodiversités. Même en investissant dans la recherche, celui qui va exploiter va faire du profit sur les travailleurs. Que l’exploitation du gaz soit fait par une entreprise ou par l’état, il y a un enrichissement que sera fera sur le dos des travailleurs…
    Autre part, à Hénin Beaumont, l’élu FN avait annoncé avant son élection qu’il reprendrait le local prêté à la ligue des droits de l’homme… ou encore il a évoqué le coût du cinéma d’art et d’essais… même sornette que les patrons et les gestionnaires habituelles pour couper la culture et le tissus social…

    1. donc il n’y a pas de quoi y être inquiets ils tiennent à peu près tous les mêmes discours …. c’est connu …
      ce dont nous avons besoin c’est de solutions ceci dit, on a laissé pourrir de nombreuses situations et dans tous les domaines pendant des décennies auquel cas il ne faut pas se leurrer, il faudra aussi plusieurs décennies pour s’en remettre à condition de ne plus tarder à y prendre les bonnes décisions et les bonnes orientations … ! ce qui nous imposera une politique de rigueur à laquelle évidemment nous n’étions pas habitués jusque là et contre laquelle les citoyens se rebellent c’est humain ! donc rien n’est pas gagné il va nous falloir encore y faire de gros et multiples efforts quel que soit le parti en place ! c’est évident

  4. Pb avec le FN : ils sont en général hermétiques à la culture et au monde associatifs. Par contre pour le tout répressif ; il augmentera la police municipale. Comme si la solution à l’intégration des jeunes chômeurs , toutes origines confondues, ne passait pas par le social et les animateurs de quartiers.

    1. Je ne sais si le FN est plus hermétique au niveau associatif … ! ceci dit il nous faut reconnaître que le nombre d’associations à l’heure actuelle y est démesuré ainsi que les subventions qui les accompagnent … je pense qu’il y a du tri à y faire et dans bien des secteurs associatifs où va notre argent et à quoi sert il ? n’est ce pas du laxisme ? c’est trop simple de distribuer sil n’y a pas un réel suivi au delà ce qui en principe y est rendu obligatoire mais bon … ! la police municipale ne doit pas à mon sens y augmenter nécessairement ses effectifs ou alors pas de manière significative il faut la réorganiser, la restructurer y faire en sorte que les effectifs y soient en adéquation avec les activités comme dans une entreprise privée histoire de rentabiliser l’ensemble et que chacun y soit efficace à son poste de travail ça nécessite un suivi permanent ce n’est pas parce qu’ils y seront plus nombreux qu’ils y seront pour autant plus efficaces…. on manque d’effectifs partout c’est une réalité le secteur privé n’y est pas exclu on demande aux travailleurs d’y bien remplir leurs tâches – mais on ne commence pas d’entrée par augmenter des effectifs (loin s’en faut) sans une bonne analyse de la réalité actuelle avec les équipes existantes : il n’y a pas que le FN qui propose d’augmenter les effectifs policiers par exemple sur NIMES et sa métropole il est question de rajouter 100 policiers supplémentaires (arguments de campagne de Mr JP FOURNIER) c’est énorme dont 50 sur NIMES – il leur faut resserrer et driver les activités à aujourd’hui on verra si c’est réellement alors utile c’est encore et une fois de plus notre argent qui en dépend … ! l’argent public semble facile à dépenser mais il devient aussi plus difficile à gagner avec pour conséquences les déficits … faisons les comptes, le bilan et redressons rapidement l’ensemble il y a bien des économies à y réaliser c’est certain et pas seulement au niveau de l’état et du gouvernement c’est l’ensemble de nos administrations et de nos institutions qui sont concernées réagissons !

  5. si le FN dans une municipalité ameliorait le sort des habitant cela se saurait . Orange , Vitrolles ont demontrées que le parti du maire n’influe pas sur le niveau de vie des francais et que toutes les deliberations anti republicaines sont systématiquement retoquée au tribunal administratif !
    par contre , nous assistons à une banalisation des mots et à une lepenisation des esprits . avant on murmurait au coin d’une table de bistrot maintenant on le crie dans la rue ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité