A la uneNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Jean-Marc Conrad prend la présidence

(Photos J.-M.C.)
Jean-Marc Conrad avait déjà entamé des négociations avec le club il y a quatre ans. (Photos J.-M.C.)

La passation de pouvoir a eu lieu ce matin, lors d'un conseil d'administration extraordinaire qui a scellé la vente du Nîmes Olympique à Jean-Marc Conrad, accompagné de trois autres actionnaires, à savoir Serge Kasparian (hôtellerie, restauration), Rani Assaf (groupe Iliad) et Tagmi Rabah (Grande Distribution). Ancien président-fondateur du club d'Arles-Avignon qu'il a fait monter en Ligue 1 en 2010 avant d'être remplacé par Michel Salerno cette même année, Jean-Marc Conrad a officialisé son arrivée à la tête du Nîmes Olympique aux côtés de Jean-Louis Gazeau lors d'une conférence de presse tenue en ce début d'après-midi. " C'est avec une certaine émotion que nous cédons le club ", a reconnu Jean-Louis Gazeau, à la tête des crocos depuis 11 ans. Un départ qu'il a " souhaité ", afin de redonner un " allant ", au club. Malgré son retrait de " toutes fonctions au sein du club ", Jean-Louis Gazeau assure rester " un supporter ", du Nîmes Olympique.

Un montant inférieur aux cinq millions demandés ?

René Marsiglia a été conforté dans ses fonctions d'entraîneur.
René Marsiglia a été conforté dans ses fonctions d'entraîneur.

Jean-Marc Conrad, 50 ans, par ailleurs président du club du Pontet dans le Vaucluse (en CFA, NDLR), a racheté toutes les parts du club, soit un peu plus de 98%, le reste restant aux mains de l'association. Le nouvel homme fort du Nîmes Olympique assure qu'il s'agit " d'un choix réalisé dans la pérennité et dans la continuité ". Le montant de la transaction n'a pas filtré mais il serait inférieur aux cinq millions demandés par Jean-Louis Gazeau. Pour rappel, des négociations avaient échoué il y a quatre ans entre les deux hommes mais cela ne les a pas empêché de garder " un très bon contact ", assurent-ils. La transaction a commencé il y quelques mois en dépit des résultats sportifs décevants du club. " Il ne s'agit pas d'un frein. On a un plan A avec la Ligue 2 et un plan B avec le national.  Nous dévoilerons notre projet après cette opération maintien. Nous sommes concentrés sur le match de vendredi à Bastia ".

Viser la Ligue 1

Au sein du club, les salariés sont assurés de garder leur poste. À commencer par René Marsiglia et son staff technique, qui a été conforté dans ses fonctions. " Depuis qu'il est arrivé, l'équipe a montré de belles prédispositions et des vertus insoupçonnées. On ne va pas jeter le bébé avec l'eau du bain ". Jean-Marc Conrad a rencontré les joueurs à l'issue de leur entrainement pour annoncer la nouvelle. Le nouveau président des crocos s'affiche " en meneur d'homme et pas en technicien du foot. " Il l'assure, il n'a jamais imposé ses choix à un entraineur. Son souhait le plus fort, ramener " une institution du foot français comme Lens ou Metz en Ligue 1 ". Pour cela, il n'est pas encore question d'investir des millions mais de se " doter de moyens nécessaires à ce projet. L'argent ne fait pas toujours tout ". Jean-Marc Conrad va être immédiatement dans le bain puisqu'il accompagnera l'équipe à Bastia, dans un match crucial pour le maintien.

Jean-Marie Cornuaille

jeanmarie.cornuaille@objectifgard.com

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité