A la uneActualité générale.Actualités

ALÈS Une journée pour valoriser le métier d’ingénieur à l’École des mines

Peut-être de futurs élèves de l'Ecole des mines sont venus à la journée portes ouvertes aujourd'hui. Photo DR/E.B.
Peut-être de futurs élèves de l'Ecole des mines sont venus à la journée portes ouvertes aujourd'hui. Photo DR/E.B.

Les sites de Clavières et de Croupillac de l’École des mines d'Alès ont ouvert leur portes ce samedi à l'occasion de la semaine de l'industrie. L'occasion pour celles et ceux qui souhaitent devenir ingénieur d'en apprendre un peu plus sur ce métier et sur ces débouchés.

Pour cette journée, le personnel de l'établissement était mobilisé en nombre. Un centaine de personnes ont accueilli les visiteurs tout au long de la journée, soit au sein de l'établissement situé avenue de Clavières, soit aux centres de recherche du site de Croupillac.

Le personnel de l'établissement a présenté les différents cursus de formation. Photo DR/E.B.
Le personnel de l'établissement a présenté les différents cursus de formation. Photo DR/E.B.

Alain Bize, directeur des études pour l'école, était présent pour présenter les différents cursus. "Nous sommes en plein processus de recrutement en ce moment. Nous diplômons 300 ingénieurs par an dont une centaine d'apprentis qui suivent une formation par alternance. Aujourd'hui nous expliquons ce que l'on propose dans nos systèmes de formation" explique t-il. Les premiers curieux étaient au rendez-vous ce matin, dès l'ouverture des portes à 10 heures.

À l'occasion de cette journée, le responsable du musée minéralogique de l'établissement, Hassein Ahmadjadeh, a présenté "les collections minéralogiques, paléontologiques et les roches à utilisation industrielle". "Nous avons 11 000 échantillons de minéraux, issus de dons d'anciens élèves qui partaient en voyage aux quatre coins du monde" commente t-il. Chaque année, le musée reçoit la visite de 800 personnes.

Yannick Vimont, directeur de recherche à l’École des mines. Photo DR/E.B.
Yannick Vimont, directeur de recherche à l’École des mines. Photo DR/E.B.

Du côté des laboratoires, les enseignants-chercheurs étaient eux aussi mobilisés pour exposer les matériels qui leur permettent de réaliser leurs recherches. "Quand on parle de nos activités, ça paraît toujours flou. Ici nous avons des équipements très concrets qui correspondent bien à ce que peut être le métier d'ingénieur" indique Yannick Vimont, directeur de la recherche.

"L'objectif, c'est de donner envie aux jeunes de devenir ingénieurs et si possible dans notre école !" sourit-il. À l'institut des sciences du risque du laboratoire de l'établissement, tout types de machines sont conçues. "Nos recherches sont pilotées selon les besoins industriels des entreprises" précise Yannick Vimont. Ainsi, le public a pu découvrir "une colonne sous-pression qui étudie la manière dont les produits chimiques se dissolvent dans l'eau de mer" ou encore les travaux effectués par l’École afin d'apporter des aides techniques pour la mobilité aux personnes malvoyantes.

Elodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité