A la uneActualité générale.Actualités

FAIT DU JOUR Le chocolat coule à flot avant Pâques

Pâques sera célébrée dimanche dans les familles. Photo DR/E.B.
Pâques sera célébrée dimanche dans les familles. Photo DR/E.B.

À quelques jours de la traditionnelle fête chrétienne qui célèbre la résurrection de Jésus, les cocottes de Pâques ont envahi les vitrines des pâtissiers-chocolatiers. Après Noël, cet événement est pour eux une nouvelle période intense où leur chiffre d'affaires monte en flèche.

Depuis plus de trois semaines, les professionnels du chocolat se préparent. Car dimanche, comme le veut la tradition, la chasse aux œufs sera ouverte. Poules, lapin, poissons mais aussi vaches et moutons en chocolat sont ainsi confectionnés par les pâtissiers-chocolatiers pour satisfaire le plus grand nombre de clients, qui se retrouveront en famille ce week-end.

400 kg de chocolat commercialisés

"Les achats se font généralement à la dernière minute" observe Sylvain Veyret, maître pâtissier-chocolatier à Alès, rue Edgar Quinet. Dans son magasin, les chocolats sont en vente depuis plusieurs semaines mais s'arracheront surtout la veille ou l'avant-veille. Et il devrait y avoir du choix puisque sur 900 kg de chocolat commercialisés dans l'année, 45 % le seront pour Pâques. Et le plus gros œuf pèse 1,5 kg.

Pendant cette période, le maître pâtissier-chocolatier réalise environ 26 % de son chiffre d'affaires, contre 32 % à Noël. "Nous observons une augmentation d'année en année" commente t-il. "Je trouve qu'il y a beaucoup moins de stress chez les clients pour Pâques que pour Noël. Il y a une crispation qui se créé autour du 24 et du 25 décembre, c'est impressionnant ! En avril, les gens sont plus détendus, peut-être parce que c'est le printemps et qu'il fait beau" note Sylvain Veyret.  Mais en parallèle, les consommateurs deviennent "de plus en plus exigeants. Nous avons une clientèle qui veut rester dans le traditionnel avec des chocolats sans aucune couleur et d'autres qui veulent plus d'originalité et des sujets qui ne vont pas coûter cher".

Les traditionnels œufs de Pâques. Photo DR/E.B.
Les traditionnels œufs de Pâques. Photo DR/E.B.

Pâques, plus ludique que religieuse

Pour Dominique Cornut, responsable du magasin "Chocolats De Neuville" situé dans la Grand'Rue à Alès, les fêtes de Pâques sont devenues de plus en plus ludiques au fil du temps, aux dépens des traditions religieuses. Cette année, le chocolatier français De Neuville a travaillé sur le thème "Pâques dans le pré". Les vaches, cochons et tracteurs ont ainsi trouvé leur place aux côtés des célèbres cloches, œufs et poules.

"Nous recevons les pièces en boutique puis nous assurons le garnissage, la finition, l'emballage, à notre façon et selon la demande du client" explique le responsable. Son alléchante vitrine attire bon nombre de mères de familles et de grands-mères qui s'impatientent de voir leurs petits enfants partir à la conquête des œufs cachés dans le jardin...

Elodie Boschet

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité