Du côté d'Alès

SAINT-JEAN-DU-GARD Le festival BOULEGAN à L’OSTAL, de retour ce week-end !

DR
DR

 

Le festival BOULEGAN à L’OSTAL est de retour ce week-end à Saint-Jean-du-Gard.

Ce festival a été crée en 2001 à l’initiative d’un passionné de musiques traditionnelles et épaulé par la structure associative de l’école de musique locale, l’Ecole de musique Croc’Notes. Depuis 2009, une association éponyme dirige le festival, l'Association Boulegan à l'Ostal représentée par Martine Coste la présidente.

L'objectif de ce festival est de regrouper le plus grand nombre de musiciens amis, spécialisés dans les musiques traditionnelles pour des bœufs naturels et non policés, hypoallergéniques, « bio » quoi ! Le succès de ces bœufs et la présence grandissante des musiciens et des luthiers ont conduit à la  formalisation d’une manifestation annuelle qui rassemble chaque année danseurs, musiciens amateurs et passionnés près de 6000 personnes sur trois jours.

Rendez-vous donc ce week-end de Pâques, du 18 au 20 avril 2014 dans différents lieux de la commune gardoise :

- Les Halles, pour le Salon International des Luthiers

- l’Espace Paulhan, (ancien atelier Rica Lewis réhabilité par la commune) pour les concerts

- Les rues, les places, les restos, les bars, les ponts… tout le village, pour les bœufs bios.

 

Cette édition 2014 sera marquée par :

- La venue du groupe Accordzéâm

- L’ampleur du salon des luthiers

- La Création : « Bal de l'Ogre »

 

www.objectifgard.com vous propose un zoom sur les groupes des grandes scènes à l’Espace Paulhan :

Le vendredi soir

DUO THEBAUT : Lucas et Robert sur scène pour un bal ! Pourquoi donc ? Et pourquoi pas ?  S’il faut chercher des raisons pour qu’un fils et son père se retrouvent au même endroit, au même instant et pour faire la même chose, en l’occurrence de la musique, autant chercher des raison au temps qui passe, aux saisons… Le plaisir, c’est tout. Celui d’être ensemble, celui de jouer ensemble, et celui des danseurs. Avec du Poitou, du bal folk et autres surprises de la banquise dans leur besace nul doute que vous aurez là un bal ou un concert de choix !
BOUGNAT SOUND SYSTEM : L’histoire de trois musiciens passionnés par les musiques d’Auvergne qui se rencontrent à Paris en 2008 : après quelques sessions partagées dans les bars de la capitale, l’envie vient de concrétiser ce point commun… Julien Barbances (cabrette, violon, chant), Loïc Etienne (accordéons diatoniques) et Olivier Sulpice (banjo) revisitent depuis le répertoire auvergnat et y ajoutent des compositions récentes, à la recherche du « Bougnat Sound ».
ACCORDZEAM : Le groupe Accordzéâm est né il y a 20 ans, sur les bancs de l’école… D’abord sages et au conservatoire, ces musiciens fous sont allés de voyages en rencontres pour créer un univers riche et décalé. La musique, ils l’aiment « à corps et âme », et en explorent toutes les facettes : du baroque au rock, du traditionnel à l’électro. En concert ou en bal, ils vous feront voyager… avec humour et passion. Finalistes de la » Grande Battle » sur France 2 en 2012, ils remettent cette année leur titre en jeu et affronteront les finalistes de l'année dernière. On les retrouvera dimanche après-midi en concert au Temple de st Jean du Gard , dans un lieu plus intimiste pour faire un voyage du » classique au néotrad »

 

Le Samedi soir

Quaus de Lanla : C’est en explorant le répertoire et les pratiques de chant à danser en Auvergne et Massif Central que se sont rencontrés les 3 chanteurs Eric Desgrugillers, Sébastien Guerrier, et Didier Décombat. Convaincus que « faire danser à la voix » est aujourd’hui sacrément efficace, ils créent en 2011 Quaus de Lanla. Ce trio reprend bourrées, scottichs, mazurkas, polkas … S’appuyant sur l’interprétation, le phrasé, les appuis de chaque air à danser, leurs voix se répondent, s’enroulent, se percutent pour soutenir l’énergie de la danse. Ils proposent un Bal à la Voix singulier et novateur .

Creation BAL DE L'OGRE : Lucas, Marou, Valère et Colin sont de vieux fidèles du festival et cette année ils ont fait une résidence d'une semaine début mars, dans un lieu tranquille de St Jean du Gard pour nous concocter ce bal de l'Ogre ! , une exclusivité de Boulegan . La surprise va être totale et gare aux petits poucets !

LOST HIGHWAY : Ce groupe est le résultat d'une rencontre à Saint Jean du Gard, au cours d'une précédente édition de Boulegan, entre deux musiciens belges ( groupe Hot Griselda),et trois musiciens français ( groupes Balsy Swing et M.Klof) .Ils ont tellement aimé jouer ensemble qu'ils ont décidé de monter un groupe!( que nous appelons le groupe PMU!). Kaspar au bouzouki, Stijn au uiellan pipes Tania au bodhran, Colin au violoncelle et Julien à la cornemuse du Centre vont sans doute nous étonner et nous surprendre.
FABURDEN, c'est d'abord une rencontre musicale et humaine entre Camille Raibaud et Arnaud Bibonne. Ensemble ils sillonent les routes de Gironde et d'ailleurs, passant de bals en bals, pour diffuser une musique à danser solidement ancrée dans un terroir, et pourtant résolument tournée vers notre époque et vers d'autres frontières. L'aventure FABURDEN a commencé en 2007, d'abord en duo, puis en groupe, jusqu'à la réalisation de leur premier album "Saison I" en 2010. Actuellement en préparation d'une Saison II, ils seront accompagnés de Simon Guillaumin et de Julien Estèves. Leur recherche musicale les pousse à aller plus loin dans le respect des sources (lien à la danse, travail autour de collectages), tout en revendiquant ouverture et partage.

 

Le Dimanche soir

Les Doigts de Carmen : Jeremie Mignotte, Diégo Meymarian, Lucas Thébaut et Maude Madec. Airs traditionnels et compositions modernes, le bal des DoigtsDeCarmen est une véritable mosaïque des musiques et danses traditionnelles de France et d’Europe.  "40 morceaux, 40 danses !" Arrangements spontanés et impromptus, structures libres et improvisées en fonction de l'énergie directe de chaque parquet, la musique des DoigtsDeCarmen est ouverte à chaque instant et reste toujours au service de la danse.

 

Le SALON DES LUTHIERS
65 luthiers et facteurs d’instruments seront présents, originaires d’une trentaine de départements français mais aussi venant d’Angleterre, d’Italie, d’Espagne, de Suisse, de Hongrie, de Galice. Des centaines d’instruments divers seront présentés sur les stands pour le plus grand bonheur des musiciens, acheteurs et visiteurs curieux de ce grand art qu’est la lutherie.
Les animations :
Toute la journée du samedi et du dimanche, le village va vibrer aux sons des nombreux groupes ou individuels qui se rassemblent pour des bœufs pour la plus grande joie des nombreux et infatigables danseurs.

Dimanche vers 19h : Solo d'acrobaties arboricoles dansées sur une voile aérienne par Nomad de la compagnie Etoile de Mer.

Dimanche soir : à minuit, pour les courageux, après trois jours de musiques et de danses : des lanternes magiques s’envoleront dans le ciel pour clore ce dixième festival.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité