A la uneActualité générale.Actualités

MONTEILS Le sous-préfet d’Alès avec les gendarmes pour un contrôle routier

François Ambroggiani était ce matin aux côtés des gendarmes de la brigade de Vézénobres. Photo DR/E.B.
François Ambroggiani était ce matin aux côtés des gendarmes de la brigade de Vézénobres. Photo DR/E.B.

Le sous-préfet d'Alès François Ambroggiani a accompagné ce matin les gendarmes de la brigade de Vézénobres et le chef d'escadron de la compagnie d'Alès sur une opération de contrôle routier à Monteils.

Fêtes de Pâques obligent, les routes promettent d'être chargées ce week-end. Pour inciter les usagers à lever le pied, les gendarmes multiplient les opérations de contrôle à travers le département. Ce matin, c''est sur la route d'Uzès, à la sortie du village de Monteils, qu'ils se sont installés pour effectuer un contrôle de vitesse. François Ambroggiani, sous-préfet d'Alès, est venu sur place pour faire "de la pédagogie douce" auprès de ceux qui sont un peu trop pressés d'arriver à bon port.

Le contrôle de vitesse a été effectué à la sortie de Monteils. Photo DR/E.B.
Le contrôle de vitesse a été effectué à la sortie de Monteils. Photo DR/E.B.

8 000 voitures par jour

Cette route qui mène à Uzès est un axe particulièrement fréquenté. "8 000 voitures y circulent par jour" précise le chef d'escadron d'Armaillé. Même si le nombre d'accident reste stable par rapport à l'année dernière, avec cinq blessés sur le secteur de Vézénobres-Lédignan lors du premier trimestre 2014, les contrôles routiers de ce type "permettent de continuer à éviter des accidents graves". Pour le sous-préfet, "la sauvegarde des vies humaines est un combat qui se mène tous les jours car c'est une mission qui ne connait pas de terme. Il y a juste des accalmies, d'où l'importance de réexpliquer des choses qui relève du sens commun mais échappent au conducteur".

Ce matin, le panneau indiquant la limitation de vitesse à 50 km/h a justement échappé à certains conducteurs. Ces derniers ont été sanctionnés d'une amende et perdront un ou plusieurs points sur leur permis de conduire, selon leur infraction. "Pour qu'il y aient retrouvailles ce week-end, il faut qu'il y ait prudence" a insisté François Ambroggiani, en allant à la rencontre des conducteurs.

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité