Actualité générale.ActualitésCultureFéria d'Alès.

ALES. Exposition de photos et de peintures taurines à partir de vendredi 2 mai

Oeuvre de Michel Lezer. DR
Oeuvre de Michel Lezer. DR

 

A quelques semaines de la féria, une exposition de peintures et de photos signées Michel Lezer sera présentée du 2 mai au 2 juin à l'office de tourisme d'Alès. 

Michel Lezer se passionne, très jeune, pour la peinture, la photo et le cinéma. Il expose ses premières peintures dans les années 1950. Il expose à l'Essor Cévenol à la Grand-Combe, et fréquente l'art Cévenol alésien. Il expose également à Salindres.

Dans les années 1960, il réalise plusieurs films taurins (1er prix de l'Alcade de Pamplona). Il obtient le Prix du Ministère Espagnol du Tourisme, le 1er prix de la Ville de Bagnols-sur-Cèze, ainsi que la Médaille de la Ville d'Arles. Il sera également Primé au Festival de la Montera de MontpellierDans les années 1970, il se consacre entièrement à  la photographie, et expose régulièrement.

Depuis 1989 il collabore avec le service communication de la Ville d'Alès dans le cadre de la Feria (photos, vidéos, affiches). Il a réalisé l'affiche de l'alternative du matador Gilles Raoux, originaire de la Ville d'Alès. Il expose ses photos à Nîmes, Arles, Saint-Hilaire-de-Brethmas, ainsi qu'à Saint-Martin-de- Valgalgues et Saint-Privat-des-Vieux.

En 2007 à l'occasion de son anniversaire, sachant qu'il avait envie de repeindre, son épouse lui offre du matériel de peinture. Après une interruption de 45 ans, il se tourne donc vers la peinture taurine. Depuis, il expose ses peintures à l'hôtel Orly d'Alès et participe à des expositions à Saint-Privat-des-Vieux, Saint-Hilaire-de-Brethmas et Alès.

Aujourd'hui, il se consacre régulièrement à la peinture et à la photographie. Il utilise deux façons différentes d'expression pour transmettre sa passion. La peinture, qui permet de se laisser aller à l'infini de ses émotions et de fixer sur une toile la vision ressentie des sujets traités, et la photo qui cherche à fixer l'instant, d'un geste, d'un regard, d'une expression ou action qui disparaît aussitôt qu'elle apparaît. En numérique, une deuxième phase d'expression est possible, à travers l'informatique.

Le vernissage de l'exposition se déroulera le vendredi 9 mai à partir de 18h. L'entrée est libre.

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité