A la uneFaits DiversFaits divers.

UZÈS Verbalisée pour avoir débouché une bouteille de champagne au cimetière, elle est relaxée

cimetière

 

Au mois de mars dernier, ObjectifGard vous racontait l'histoire d'une habitante de Sauveterre âgée d'une soixantaine d'années qui contestait l'amende reçue au mois de juillet dernier lors de sa visite au cimetière où repose son mari.

Venue honorer la promesse faite à son mari de fêter son anniversaire sur sa tombe, elle s'était rendue au cimetière avec des amies et membres de sa famille et avait débouché une bouteille de champagne. Un anniversaire, pas comme les autres, diversement apprécié par des visiteurs du cimetière qui avaient alertés les policiers municipaux.

Verbalisé pour faits de tapage, la veuve qui semblait ignorer l'interdiction de boire de l'alcool dans un cimetière, avait écopé à l'époque d'une amende de 38 €. Depuis, elle avait fait opposition de cette décision et entendait obtenir la relaxe lors d'une prochaine audience devant le tribunal de police d'Uzès.

On apprend aujourd'hui, par nos confrères de Vaucluse Matin, que le tribunal de police d'Uzès a prononcé une relaxe de la veuve notamment car le règlement intérieur du cimetière n'interdisait pas de boire ou manger à l'intérieur.

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité