A la uneEcologie.EconomieInsolite

FAIT DU JOUR Deux passionnés réhabilitent le magnifique jardin des Oules

Jardin des oules. DR
Jardin des oules. DR

Si l’arrivée de Véronique et Jean-Louis Delvaux était passée inaperçue il y a huit ans dans le petit village de Saint-Victor-des-Oules, à 5 kilomètres d’Uzès, le couple pourrait bien devenir la mascotte de la commune tant leur amour pour ce village transpire dans le projet fou dans lequel ils se sont lancés. En septembre 2012, Véronique et Jean-Louis achètent un vaste terrain d’1,9 hectare au pied du château de Saint-Victor. Depuis des dizaines d’années, ce parc - qui appartenait autrefois à Léonce Pascal, maire de la commune, conseiller général et député du Gard - est laissé à l’abandon et la végétation ne s’est pas fait prier pour prendre ses quartiers. « On a mis six mois pour tout débroussailler ! », se souvient Véronique, fervente passionnée des jardins du XIXe siècle.

Le jardin des oules. TD
Le jardin des oules. TD

Il semble que l’attente en valait la peine si l’on en croit l’occupante des lieux : « On a découvert des tas d’éléments superbes : des arbres majestueux, des grottes, des bassins… ».  Aidée du paysagiste Emmanuel de Sauveboeuf, la famille Delvaux voit grand et plante 500 arbres ainsi que 1.200 oliviers pour créer un labyrinthe unique en France. Plus loin, c’est un théâtre de verdure d’une capacité de 240 places qui a vu le jour. Celui-ci, comme l’ensemble du village, domine la magnifique plaine d’Uzès et accueillera plusieurs spectacles : « Le 31 mai, à 18h30, on reçoit le cirque du Royal Boui Boui (8€ adultes / 4,50€ enfants NDLR) et les 25 et 26 juillet, la célèbre école de Dresde en Allemagne donnera une représentation de danse classique avec six danseurs étoiles ». Enfin, à travers cette promenade bucolique, on découvre de nombreuses œuvres et sculptures contemporaines d'artistes aussi fantasques que les propriétaires du jardin des Oules : Pablo Castillo, Michel Wohlfahrt, Guy Honoré...

Pour admirer tout cela, il faudra patienter jusqu'au 1er juillet, date d'ouverture officielle du jardin (ouvert en juillet-août). Une ouverture exceptionnelle est néanmoins programmée les 29, 30 mai et 1er juin.

7€ l'entrée et 4,50€ par enfant.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “FAIT DU JOUR Deux passionnés réhabilitent le magnifique jardin des Oules”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité