Actualités Gard.Ecologie.Economie

ENVIRONNEMENT L’association Saint-Hilaire Durable lance la remise en état des prairies saccagées

Prairie avant le labour. Photo DR/
Prairie avant le labour. Photo DR/

Jeudi 29 mai, l'association Saint-Hilaire Durable à Saint-Hilaire-de-Brethmas invite tous ses sympathisants et toutes les bonnes volontés à participer à la première phase de remise en état des prairies “uniques au monde” sur lesquelles l'agglomération d'Alès prévoit d'y construire un golf. On se souvient que ces prairies, riches d’une biodiversité remarquable et dont l’intérêt avait été relevé lors de l’Enquête Publique il y a un an, ont été labourées cet hiver.

Bien que le jury du concours Alès-Audace n’ait pas retenu l'audacieux dossier présentés par les défenseurs de l'environnement, l’association ne reste pas les bras croisés et suivant les conseils du jury, persévère dans son projet de réhabilitation. Elle organise donc ce jeudi un nettoyage collectif des prairies afin de les débarrasser de toutes les pierres et racines d’arbres arrachées par le labour.

L’apéritif sera ensuite offert aux participant(e)s qui pourront pique-niquer à l’ombre et à proximité.

A 15 h, ils se retrouveront à la salle communale Louis Benoit pour une série de mini-conférences débats sur les thèmes suivants : les zones humides et leur protection, les projets d’aménagement, les pesticides et l’agriculture biologique...

Etiquette

Eloïse Levesque

Eloïse Levesque, journaliste diplômée de l'université de droit et de science politique de Montpellier, à Objectif Gard depuis mars 2014

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “ENVIRONNEMENT L’association Saint-Hilaire Durable lance la remise en état des prairies saccagées”

  1. Excellente initiative.
    Les golfeurs qui se veulent de pauvres gens respectueux de la nature pourront retrousser leurs manches pour réparer les dégâts commis en leur nom. Sauf, s’ils sont tous partis jouer en Espagne dont chacun connait la situation économique et sociale florissante grâce aux golfs. Of course.

  2. Nul ! Il faut développer le tourisme et faire venir les étrangers dans la région avec Golf, Thalasso (Les Fumades), très bons restaurants, seule porte de sortie pour une région sinistrée !

  3. Faut pas « rêver » Bernadette. La plupart des golfs sont mal en point financièrement et le nôtre ( enfin celui qui était prévu) aurait été déficitaire au moins de 400.000 euros /an selon les promoteurs du projet. Voir rapport d’enquête publique et plusieurs articles sur le Net à ce sujet.
    Quant aux FUMADES , depuis 30 ans que je suis dans la région j’entends parler de sa mise en valeur. et dieu sait qu’il y en a des projets , des investissements….
    Tout le monde mise sur le tourisme : la Grèce et l’Espagne aussi…et pourtant. Faut vraiment arrêter de rêver et de saccager ou d’exproprier pour le plaisir d’une petite caste qui ne connait pas visiblement des fins de mois difficiles.
    Vaut mieux miser sur une agriculture « bio » de proximité et le secteur industriel en se servant des jachères industrielles.
    Si cette dame a un peu de respect pour la nature et un peu de remords : on devrait la voir sur les prairies saccagées par ses amis.

  4. Si le tourisme était la solution miracle cela se saurait depuis longtemps, hélas ce n’est pas le cas, voir effectivement l’état de l’ESPAGNE et de la GRECE. les meilleures terres agricoles doivent être préservées et notamment atour des pôles urbains afin d’assurer le plus possible l’approvisionnement en produits frais et de proximité afin de produire local tout en pensant global, c’est à dire en diminuant l’impact écologique en évitant le plus possible le transport et son effet sur le climat par la production de CO2. Sans cela nous allons laisser aux générations futures un champ de ruine. Les balles de golf ne se mangent pas que je sache et les pratiquants de se loisir en FRANCE étant très minoritaires, les terrains de jeux sont déjà largement suffisants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité