A la uneActualité générale.ActualitésHBCNPersonnalités.Société

HBCN Le club présente ses deux nouvelles recrues et ses ambitions

De gauche à droite : Julie Goiorani, Bertrand Roux et Mouna Chebbah. Photo TD
De gauche à droite : Julie Goiorani, Bertrand Roux et Mouna Chebbah. Photo TD

C’est sur la terrasse du partenaire du club, Les trois brasseurs, que Bertrand Roux a donné ce matin la première conférence de presse du HBCN depuis cette fin de saison épique qui a vu les lionnes se maintenir en D1 lors des derniers matches. Une fin de saison que n’occulte pas le président : « Elle était difficile, c’est vrai. Mais le positif, c’est que le groupe s’est resserré face aux difficultés. Je remercie les joueuses, le staff et les bénévoles qui ont donné le meilleur d’eux-mêmes ».  Mais l’homme n’est pas du genre à s’appesantir sur le passé. Entouré de deux nouvelles joueuses, Julie Goiorani (2 ans de contrat) et Mouna Chebbah (3 ans de contrat), ainsi que des coachs Christophe Chagnard et Sébastien Mizoule, Bertrand Roux montre son ambition : « Cette saison 2014-2015, on va jouer le haut du tableau. On va être l’équipe épouvantail de la saison prochaine et on espère bien décrocher ce titre qu’on attend tous depuis plusieurs années ».  Christophe Chagnard est sur la même longueur d’onde : « L’an prochain, on ne se cachera pas. On veut au moins se qualifier pour les play-off ».

Les maillots des nouvelles joueuses. Photo TD
Les maillots des nouvelles joueuses. Photo TD

Un discours ambitieux et assumé qui n’est pas pour déplaire à Mouna Chebbah (championne d’Afrique avec la Tunisie, vainqueur de la coupe du Danemark et de la coupe des coupes, championne du Danemark…) que l’on sent très conquérante : « Je suis contente d’être à Nîmes. J’espère avoir fait le bon choix. J’espère que je vais aider l’équipe et j’ai envie de gagner quelque chose en France. Dans les deux premiers clubs français où j’ai joué, Angoulême et Besançon, je n’ai rien gagné sauf le titre, mais c’était individuel, de meilleure joueuse. »  Pour Julie Goiorani, qui a évolué au HBCN quand elle avait 15 ans et qui le quittera à 22 ans pour Aalborg, c’est un juste retour aux sources : « C’est une évidence ! Je suis super contente de revenir à Nîmes. J’ai beaucoup de copines et je ne vais pas vers l’inconnu. J’espère qu’on jouera les play-off et que je serai bien meilleure qu’à Toulon ».

Le recrutement du HBCN n’est toujours pas terminé puisqu’au moins une autre joueuse devrait intégrer le HBCN rapidement : une gardienne qui remplacera Nicky Houba sur le départ. La reprise de l’entraînement est prévue fin juillet pour un début de championnat le premier week-end de septembre.

Tony Duret

tony.duret@objectifgard.com

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité