Santé.Société

NÎMES Le CHU reçoit un don de 28 000€ pour favoriser la rééducation via les jeux vidéo

A gauche, René Moulin, Président du Conseil Régional d’Action Sociale du Groupe AG2R LA MONDIALE et Nicolas Best – Directeur général par intérim du CHRU de Nîmes. Photo CHU
A gauche, René Moulin, Président du Conseil Régional d’Action Sociale du Groupe AG2R LA MONDIALE et Nicolas Best – Directeur général par intérim du CHRU de Nîmes. Photo CHU

Ce mardi 3 juin, le fonds de dotation du CHU de Nîmes a reçu un don de 28 000€ d'AG2R La Mondiale. Celui-ci devrait permettre de développer des programmes d'accompagnement de rééducation fonctionnelle via des logiciels de jeux vidéo.

Les jeux vidéo en question s’adaptent au patient et proposent des exercices physiques individualisés adaptés à la pathologie. Grâce au principe de la Kinect qui reconnaît des mouvements sans manette, ces programmes « intelligents », paramétrables et interactifs sont capables d’analyser en temps réel ce qui convient au patient. « On peut également complexifier les jeux ou faire travailler certaines zones du corps humain, corriger la posture ou la gestuelle. Le programme propose des exercices ludiques pour renforcer l’adhésion du patient, facteur de réussite de la rééducation » ajoute le Dr Duperyron.

Trois programmes de développement sont en cours. Développé par la Société NaturalPad, start up basée à Montpellier et soutenu par Euromov, le jeu de pirate nommé Hammers and planks proposera aux patients présentant un handicap cérébro moteur une manière ludique et interactive de faire de la rééducation. Un concept attrayant surtout pour les enfants dont la motivation est essentielle. Un second programme sera dédié à la rééducation cardiovasculaire et le troisième implique une plateforme de coaching virtuel pour les patients souffrant de lombalgie ou de troubles musculo-squelettiques. Cette plateforme pourra être utilisée en réseau ce qui contribuera à rompre l’isolement des lombalgiques.

Opérateur citoyen, le CHU de Nîmes s’est engagé dans le mécénat pour partager un système de valeurs, favoriser l’innovation et le progrès médical dans le but d’améliorer toujours plus la qualité de soins. « Le mécénat permet de co-financer un projet mais également de partager des valeurs. Notre objectif est d’améliorer les pratiques médicales, d’engager des programmes d’acquisition d’équipement de pointe et de contribuer au développement de projets de recherche clinique. Nous avons créé un cercle des mécènes qu’AG2R LA MONDIALE vient de rejoindre.». précise Nicolas Best, Directeur général du CHU de Nîmes, par intérim.

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité