A la uneCultureFéria de Nîmes.

NÎMES EN FERIA Andy Cartagena au sommet de son art coupe trois oreilles et un rabo

Photo archive : Andy Cartagena
Photo archive : Andy Cartagena

Amphithéâtre romain de Nîmes.11h30. Entrée: Plein "no hay billetes". Toros de San Mateo (origine Murube) pour les rejoneadores Andy Cartagena, Diego Ventura et Leonardo Hernández.

Face au premier toro Andy Cartagena, utilise comme monture dans le premier tercio SOL Y SOMBRA, puis avec les banderilles qu’il pose avec brio c’est le cheval RIOGRANDE. Ensuite c’est avec COCO et pour finir JUNCAL avec lequel il place une paire de banderilles à deux mains et trois courtes al violin ainsi que le rejón de muerte. Oreille.

Avec le quatrième toro de San Mateo, Cartagena monte GAMO avant réaliser, un grand tercio de banderilles qui enchante les arènes avec successivement comme chevaux MARAVILLA, MEDITERRANEO et PERICALVO. Pour terminer, dans une chaude ambiance, il pose trois banderilles courtes sur CUBANO, et tue son opposant avec le cheval JUNCAL.2 Oreilles et le Rabo.(queue).

Diego Ventura commence sa prestation sur PUERTA GRANDE un cheval nerveux et puissant pour poser les farpas et les banderilles al quiébro (écart). Suivront MILAGRO et MANDELA, un cheval qui danse en musique avant d’exécuter les différentes suertes. Avec REMATE il place avec talent les fleurs sur l’animal qu’il achève d’un rejón de muerte et d’un descabello. Silence.

Avec le cheval de salida ROMERO Diego Ventura, montre de belles dispositions. Il poursuit sur NAZARI ; l’émotion parcours les gradins quand en appuyer le toro le frôle en permanence le cavalier. Avec ORO son toréo va a mas (s’améliore). Deux banderilles courtes sur REMATE, plus une paire posée à deux mains avant d’utiliser un rejón placé en arrière et un descabello. Oreille.

Leonardo Hernandez avec le cheval de salida DESPACIO, se collète au 3ième toro manso (fuyard). Aux banderilles, il monte AMATISTA puis avec XAROPE le cavalier décide d’aller chercher le toro. Avec cette monture, Leonardo Hernandez fait le show, par des sauts, beaucoup de dextérité. Avec la même monture, il place les banderilles courtes et un desplante (bravade) qui se nomme el teléfono. Avec CHAMPAN il place un rejón tombée et termine à pied avec le descabello. Oreille.

Face au dernier toro de la matinée Leonado Hernández en ouverture, il monte VERDI pour débuter le tercio de banderilles. Devant un toro compliqué, Léonardo fait très bien les choses, il poursuit le tercio de banderilles avec VENENO en citant le toro de près. Il finit sur XAROPE, après avoir placé les courtes, il met un pinchazo profond et un autre rejón entier pour achever l’animal. Oreille.

Christian Cartoux

 

Etiquette

Christian Cartoux

L'univers taurin et l'actualité Gardoise autour des aficionados, c'est ce que je vous propose de découvrir dans mes papiers, ouvrez l'oeil.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité