EconomieEconomie.

GARD Le Collectif IAE maintient la pression sur le Conseil Général

IAE
Mobilisation du collectif devant le conseil général du Gard au mois de mai dernier. Photo : Coralie Mollaret / ObjectifGard

A nouveau, le collectif gardois des associations solidaires se mobilise face au Conseil Général du Gard qu'il considère méprisant à son égard.

Après une lettre ouverte au mois d'avril dernier, une mobilisation au mois de mai et la demande urgente de rencontrer, le Président du Conseil Général, Damien Alary, le collectif s'épuise de ne pas être entendu sur ses inquiétudes portant notamment sur l’annonce des coupes sur les budgets de l'insertion 2014, de 10% à 70 % pour certaines associations.

Seule réponse obtenue par le Conseil Général selon le collectif : « Le RSA doit être payé en priorité et les dotations de l’Etat sont insuffisantes».

«Peut-on imaginer un service d’une collectivité publique où les salariés ne recevraient leur traitement qu’au bout de 6 mois ? C’est pourtant le « traitement » que nous impose le Conseil Général à nous, associations citoyennes, nous qui intervenons en bout de chaine pour « irriguer la vie de notre département » selon Damien Alary. Cette année, nous apprenons que de nouvelles amputations seraient votées et appliquées de manière rétroactive dès le 1er janvier ! Notre département va-t-il s’assécher puis continuer à s'appauvrir ?», lui répondent les associations frondeuses.

Et rajoutent : «Ces défaillances mettent en péril nos missions d'utilité publique et nos emplois. Ces paiements largement différés et réduits ont des incidences contestables : transfert des deniers publics aux banques privées au travers de frais de découvert, d'emprunts, de dépenses en pénalités de retard URSSAF… » (...) «Notre engagement associatif perd de son sens, face à des politiques devenues incompréhensibles, dommageables et irréversibles pour un tissu associatif exsangue et dont les survivants assistent, impuissants à la mort programmée et progressive des plus faibles. Le champ social et de la solidarité semble se dégager pour les industries de l’insertion qui « collent » totalement à la gestion des flux et à la vision essentiellement comptable de nos décideurs.»

Le Collectif gardois des associations solidaires : ACEE, ADDEEI SUD, ALI, ARTOTHEQUE, ASAVPA du Gard, ASPI, C’FAIRE, COTE JARDINS SOLIDAIRES, JOURNAL DE VALDEGOUR, LA PLEIADE, LA RECYCLERIE D’ANDUZE, L’AURORE, MAISON DES ALTERNATIVES SOLIDAIRES (MAS BAGNOLS), NEGPOS, OFFRES ET DEMANDES, QUARTIER LIBRE, TEDAC, UCDR

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité